Décès de Pierre Beaudet: les camionneurs artisans perdent un de leurs piliers

0

C’est avec une immense tristesse que l’Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) annonce le décès de Pierre Beaudet, à l’âge de 75 ans.

Pendant 42 ans, Pierre Beaudet a occupé la fonction d’avocat, puis de conseiller auprès de la direction, à l’ANCAI. 

«Pendant toute sa carrière, il a été un ardent défenseur des droits des camionneurs artisans. Sans ses judicieux conseils, l’ANCAI n’aurait peut-être pas célébré son 50e anniversaire en 2016 », a affirmé M. Guy Laplante, président de l’ANCAI.

Le départ de ce pilier est une lourde perte pour l’ANCAI. Sa compétence et sa passion étaient reconnues par les 5 000 membres de l’Association et par tous les intervenants du milieu. L’annonce de son départ a créé une onde de choc dans tout le réseau de l’ANCAI, peut-on lire dans le communiqué émis par l’organisme, qui souligne que M. Beaudet représentait pour ainsi dire la mémoire de l’ANCAI. «En effet, aucune autre personne ne peut se vanter d’avoir été mêlée de si près aux décisions de l’ANCAI. Doté d’une mémoire prodigieuse, il se souvenait des dates et des personnes associées à tous les faits marquants de l’histoire de l’ANCAI.»   

Né à Victoriaville en 1941, Pierre Beaudet a fait son cours classique à Montréal au réputé Collège Jean-de-Brébeuf, avant de poursuivre des études de droit à l’Université de Sherbrooke. Reçu membre du Barreau du Québec en 1969, il a suivi ainsi les traces de son père Raymond qui a été avocat à Victoriaville, avant de devenir juge à la Cour du Québec, en 1968.

M. Pierre Beaudet a participé aux grandes remises en question du système de courtage en camionnage en vrac par le gouvernement du Québec. Grâce à ses judicieux conseils, l’ANCAI a conclu des ententes en 1977, 1990, 1998, 2000, 2010 assurant le maintien de la réglementation dans le camionnage en vrac. « Il aura été jusqu’à son dernier souffle un acteur important dans le dossier actuel du renouvellement de l’encadrement du courtage en service de camionnage en vrac. La perte de son expertise laissera un grand vide à l’ANCAI », a souligné Gaétan Légaré.

Les funérailles de Pierre Beaudet seront célébrées à l’église Saint-Magloire de Victoriaville, le samedi 7 janvier 2017, à 11h00. Les condoléances seront reçues de 9h00 à 10h30 le samedi 7 janvier, au Centre funéraire Grégoire & Desrochers, 1300 rue Notre-Dame Est, à Victoriaville.

Partager.

Laisser une réponse