Accident mortel sur l’autoroute Métropolitaine : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

0

Le 9 août 2016, M. Gilbert Prince, camionneur au service d’Entreprise Gestion Georges & Robert (EGGR), perdait la vie dans un incendie survenu sur l’autoroute Métropolitaine (A40), à Montréal. La cabine du camion-citerne qu’il conduisait a pris feu après une collision entre plusieurs véhicules lourds.

À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principales causes de l’accident la distance insuffisante entre les véhicules pour permettre au chauffeur d’éviter la collision et l’arrêt intempestif d’un autre camion-citerne, après le déclenchement inopiné d’un dispositif d’interverrouillage ayant activé les freins d’urgence.

Le jour de l’accident, M. Prince conduisait un tracteur avec remorque-citerne sur la voie centrale de l’autoroute Métropolitaine. Plusieurs mètres devant, un camion-citerne appartenant à Bombardier s’est immobilisé de façon intempestive à la hauteur de la rue Lajeunesse. Le chauffeur d’un camion fourgon de l’entreprise Interglobe qui suivait a appliqué les freins brusquement et a réussi à immobiliser son véhicule à environ 1,2 mètre derrière le camion de Bombardier. Pour sa part, le chauffeur d’un camion avec remorque plateau de l’entreprise Givesco a tenté de changer de voie, sans succès, et a embouti l’arrière du camion fourgon d’Interglobe, avant de s’immobiliser complètement. Quant à M. Prince, son camion a percuté de plein fouet le camion de Givesco immobilisé devant.

Sous la force de l’impact, la cabine où se trouvait M. Prince a été lourdement endommagée. Un liquide combustible s’est écoulé vers le sol et a enflammé le tracteur, puis la cabine à l’intérieur de laquelle M. Prince est demeuré piégé.

Pour consulter le rapport complet, cliquez ici.

Partager.

Laisser une réponse