La FCT et l’ARPQ s’unissent

0

À l’issue de récentes négociations, le porte-parole de la Fédération Canadienne du Transport (FCT), Stéphan Viau, et le directeur général de l’Association des Routiers Professionnels du Québec (ARPQ), Charles Englehart, annoncent un partenariat permanent entre les deux associations, et ce, à compter d’aujourd’hui. «Nous avons exactement les même objectifs, soit la reconnaissance du métier, l’harmonisation des lois et l’application de celles-ci», a mentionné M. Englehart. «Par ailleurs, nous sommes complémentaires. L’ARPQ, comme son nom l’indique, est spécialisée dans la représentation des intérêts des camionneurs au Québec. À la FCT, l’expertise est plutôt au niveau fédéral, soit à Ottawa».

Ainsi, à partir de maintenant, chaque nouveau membre de l’ARPQ ou de la FCT au Québec sera membre des deux regroupements automatiquement.  En ce qui a trait aux membres actuels, une clause grand-père a été adoptée. Ce faisant, pour l’exercice 2017-2018, la double adhésion a donc été accordée aux membres des deux associations sans frais additionnels.

À terme, la FCT a pour objectif de s’adjoindre une association par province et par territoire sur l’ensemble du Canada. Chaque association provinciale aura ainsi le mandat de s’occuper des intérêts des camionneurs sur le plan provincial, et la FCT fera de même au palier fédéral. «Pour atteindre la reconnaissance du métier, il est nécessaire de s’adresser au gouvernement canadien. En ce qui a trait à l’harmonisation des lois, leur application, l’amélioration des conditions de travail et tout ce qui touche la sécurité routière, nous devons travailler de concert au niveau provincial et fédéral, et relativement en simultané», de conclure M. Viau.

Partager.

Laisser une réponse