Les éboueurs et distributeurs pharmaceutiques ont droit aux services de garde d’urgence gratuits

0

Dans le cadre d’une crise sanitaire telle que celle de la COVID-19, la dernière chose que l’on veut voir ce sont des amoncellements de déchets nuisant à l’hygiène publique que les autorités tiennent avec raison à préserver.

L’approvisionnement en médicaments et fournitures médicales est tout aussi crucial.

C’est dans cet esprit que le gouvernement du Québec a inscrit « Éboueuses et éboueurs » et « Approvisionnement et distribution des médicaments et des biens pharmaceutiques » à sa liste des emplois donnant accès à des services de garde d’urgence gratuits, au même titre que les travailleurs de la santé et les policiers ou les pompiers.

Les personnes couvertes peuvent ainsi se consacrer à leur travail tout en sachant que leurs enfants sont en sécurité, même alors que les garderies et écoles sont officiellement fermées.

« Les services de garde d’urgence sont offerts gratuitement jusqu’au 1er mai inclusivement. Ils sont disponibles du lundi au vendredi », peut-on lire sur le site du gouvernement du Québec, qui précise : « Les emplois ciblés le sont en vertu de leur incidence directe et immédiate sur la sécurité et la santé des Québécoises et Québécois. L’accès au réseau de services de garde d’urgence demeure restreint, dans un souci de cohérence avec l’ensemble de l’action gouvernementale. »

Le métier de chauffeur de camion de marchandise générale n’apparaît toutefois pas encore sur cette liste, que vous pouvez consulter en cliquant ici. Le premier ministre Legault a pourtant à plusieurs reprises évoqué le caractère essentiel des services de transport par camion, mais l’accès au service de garde à ces personnes pour qui le télétravail est impossible semble être tombé dans un flou bureaucratique.

Transport Routier est présentement en contact avec le ministère de la Famille du Québec afin de savoir si et quand les services de garde d’urgence seront offerts de façon plus étendue aux professionnels de l’industrie du transport par camion.

L’Association du camionnage du Québec (ACQ) nous indique qu’elle a demandé à plusieurs reprises, à l’occasion de discussions avec des officiels des ministères des Transports et de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, que les camionneurs autres que ceux qui font la cueillette des matières résiduelles ou la distribution de médicaments soient également inscrits à la liste des emplois admissibles aux services de garde d’urgence.

Nous tiendrons nos lecteurs informés de toute nouvelle information émanant du ministère de la Famille dans ce dossier.

Partager.

Laisser une réponse