Navigation: association

Nouvelles
0

C’est du 3 au 9 septembre 2017 qu’a lieu la 19e Semaine nationale du camionnage, une initiative de l’Association du camionnage du Québec (ACQ). Il s’agit d’une occasion unique pour souligner l’importance du camionnage dans l’économie canadienne et son rôle dans la vie quotidienne de tous les citoyens et citoyennes à travers le pays. 

Événements
0

C’est le mercredi 15 février qu’aura lieu la première formation de l’Association du camionnage du Québec (ACQ) pour l’année 2017. Il s’agit de l’atelier intitulé «Les heures de conduite et de repos (QC – CDA – É.-U.) Comment analyser les fiches journalières de vos conducteurs». Cette formation, qui s’adresse notamment au personnel chargé de la vérification des fiches journalières, aux répartiteurs, aux responsables de la sécurité et aux conducteurs, vise à approfondir les connaissances des candidats pour leur permettre de faire une vérification exhaustive des fiches journalières ou des différents registres inhérents aux heures de service.

Environnement d’affaires
0

Le calendrier des formations 2016 de l’Association du camionnage du Québec (ACQ) prendra fin le 1er décembre avec le cours Enquête et analyse de collisions en entreprise, organisé en collaboration avec L’Équipe Collision Expert (ECE). Parmi les formations qui compléteront le calendrier, soulignons : Protéger et améliorer son dossier PECVL (session avancée) : conseils et stratégie, visant à permettre aux professionnels du transport routier de mieux comprendre et d’améliorer leur dossier PECVL, et de saisir le lien direct entre le PECVL et la tarification des primes d’assurances. (3 novembre 2016) Transport de marchandises dangereuses : devenir formateur dans votre entreprise, organisée en collaboration avec le CFTR Saint-Jérôme/CFT Charlesbourg. (16 novembre 2016)

Environnement d’affaires
0

À la suite du dévoilement de la stratégie montréalaise «Vision zéro» faite aujourd’hui par le maire de Montréal, Denis Coderre, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) s’associe tout à fait à cette démarche inclusive et participera activement à toutes les étapes de la réflexion et de la mise en œuvre de solutions réalistes et viables. «Je salue l’initiative de M. Coderre pour la mise en place d’une consultation à laquelle seront conviés plusieurs intervenants, et qui contribuera à améliorer la sécurité et la fluidité du réseau routier métropolitain. Montréal est une plaque tournante de l’économie et il est essentiel de travailler en partenariat pour s’assurer d’un partage harmonieux de la route», a souligné Marc Cadieux, président-directeur général de l’ACQ. «Comme l’a mentionné le maire Coderre, le réseau routier doit continuer de progresser tout en tenant compte des modifications de densité et de l’augmentation du transport actif».

Environnement d’affaires
0

La Semaine nationale du camionnage constitue une occasion unique pour souligner l’importance du camionnage dans l’économie canadienne et son rôle indéniable dans la vie quotidienne de tous les citoyens et citoyennes à travers le pays. Elle permet également de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui assurent jour après jour le transport des marchandises en toute sécurité, fiabilité et efficacité. Jusqu’au 10 septembre, affichez votre valeur et ravivez la fierté de vos employés en soulignant, à votre manière, la 18e Semaine nationale du camionnage. Dans le cadre de cette semaine, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) mettra également en place plusieurs initiatives. Pour en savoir plus sur ces initiatives et pour des suggestions d’activités à organiser sur les lieux de travail, consultez le site de l’ACQ.

Environnement d’affaires
0

L’Association québécoise des transports (AQTr) tiendra son 9e Gala des grands prix d’excellence en transport, ce soir au Marriott Château Champlain de Montréal. Par la tenue de cet événement, l’AQTr entend reconnaître publiquement des initiatives remarquables qui ont permis de promouvoir ou d’améliorer les transports au Québec. Vingt et un projets seront présentés dans les catégories suivantes : Communication grand public, Environnement, Transport collectif, Sécurité routière, Mobilité durable, Viabilité hivernale, Infrastructures, Mobilité intelligente-STI, Jeune professionnel et Coup de cœur du jury d’honneur. Cette année, l’AQTr innove en remettant le Prix du public au projet qui a obtenu la faveur de la communauté des transports lors d’un sondage.

Environnement d’affaires
0

L’entreprise Total Canada annonce la signature d’un accord de partenariat de deux ans par lequel elle devient partenaire et membre prestige de l’Association du camionnage du Québec (ACQ). Cet accord s’aligne parfaitement avec l’une des principales valeurs de Total : la sécurité. En effet, Total met un point d’honneur à agir pour la sécurité. L’ACQ et Total partagent donc cette même valeur puisque l’une des missions de l’Association est de promouvoir des normes d’éthique, d’efficacité et de sécurité dans l’industrie du camionnage. Dans le cadre de ce partenariat, Total Canada travaillera main dans la main avec l’ACQ afin de proposer des solutions qui répondront aux attentes des entreprises de transport, notamment en offrant une gamme de lubrifiants entièrement dédiée au monde du poids lourd et en prenant en considération les défis et les attentes des travailleurs du marché du transport. Des solutions concrètes telles que des lubrifiants Fuel Economy seront proposées et permettront de réaliser des économies de carburant pouvant atteindre trois pour cent, tout en réduisant les émissions de dioxyde de carbone afin de tenir compte des défis environnementaux pressants.

Environnement d’affaires
0

Face aux défis de recrutement auxquels est actuellement confrontée l’industrie du transport routier, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) lance une campagne de communication s’adressant aux jeunes de 15 à 19 ans et qui vise à les inciter à opter pour une carrière dans l’industrie du transport routier. Pasdecamions.com souhaite démontrer, de façon audacieuse et créative, les effets d’une pénurie de main-d’œuvre dans les métiers de la route tout en valorisant ce secteur d’activité et ses répercussions directes sur la qualité de vie des Québécois. On estime qu’au cours des 10 prochaines années, près de 20 pour cent de la main-d’œuvre partira à la retraite; l’industrie devra donc combler plusieurs postes, dont plus de 14 000 postes de conducteurs de camions. Le nombre d’emplois disponibles dans l’industrie du transport de marchandises est en effet très élevé, mais peu de jeunes le savent. C’est pourquoi, en constatant que le nombre d’élèves inscrits et formés dans les écoles n’est pas suffisant pour combler cette demande, l’ACQ a décidé de faire de l’attraction d’une main-d’œuvre qualifiée et de la valorisation de son secteur d’activité, une priorité. Sous la thématique «pas de camions, pas de…», la campagne de promotion véhicule un message clair : si la pénurie persiste, ce qui apparaît aujourd’hui comme un simple manque de main-d’œuvre pourrait entraîner des conséquences désastreuses dans notre vie quotidienne! De fait, plus de 55 pour cent des produits transportés au Québec le sont par camions. Rappelons que le transport routier des marchandises est un levier économique stratégique important pour le Québec. En effet, l’industrie du camionnage joue un rôle vital en raison des répercussions économiques et sociales de ses activités ainsi que de ses avantages concurrentiels par rapport aux autres modes de transport. Son apport de 3,7 milliards de dollars dans l’économie québécoise en fait un joueur d’une grande importance. Au Québec, on retrouve plus de 7 100 entreprises de camionnage qui emploient plus de 115 000 personnes dans toutes les régions de la province.

Environnement d’affaires
0

L’Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI), qui regroupe plus de 5 000 camionneurs artisans et de petites entreprises de camionnage en vrac, accueille favorablement le rapport de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion de contrats publics dans l’industrie de la construction. L’ANCAI avait obtenu le statut d’intervenante pour les travaux concernant le ministère des Transports du Québec (MTQ). Lors de l’audition, le directeur général, Gaétan Légaré, avait dénoncé le manque d’encadrement de certains courtiers à but lucratif qui servaient des entrepreneurs pour la réalisation de fausses facturations. Depuis 2009, l’ANCAI dénonçait la culture de tricheurs, de corruption et de collusion qui s’étaient installés dans l’industrie de la construction. L’ANCAI est satisfaite de plusieurs recommandations mais croit cependant que les ministres doivent demeurer responsables de tout ce qui concerne le choix et l’octroi des contrats. En démocratie, ce sont les élus qui doivent rendre des comptes aux citoyens et c’est à eux de faire les choix et d’en assumer la responsabilité. Les élus vivent souvent avec des décisions des hauts fonctionnaires et ils ont l’obligation d’en prendre les responsabilités. L’ANCAI souligne le travail positif de la Commission Charbonneau qui propose des mesures d’encadrement pour les organismes publics qui n’ont pas les moyens de se payer des expertises assurant des contrats de qualité à des prix convenables.

Environnement d’affaires
0

Le Gouvernement du Canada a annoncé la conclusion d’un accord de principe portant sur le partenariat transpacifique (PTP). Cet accord permet la création de la plus grande zone de libre-échange dans le monde et qui comprend quatre continents et représente 40 pour cent de l’économie mondiale. Il facilitera la circulation des biens produits en réduisant ou en éliminant les tarifs douaniers sur une multitude de produits canadiens. À la suite de cette annonce, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) a été conviée à participer à une ?séance d’information sous embargo sur l’Accord du Partenariat transpacifique à l’intention des parties. Cette rencontre à laquelle participait également Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Maxime Bernier, ministre d’État (Petite Entreprise et Tourisme, et Agriculture) de même que Kirsten Hillman, sous-ministre adjointe déléguée aux Politiques et négociations commerciales pour le ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement. Mme Hillman, également la négociatrice en chef du Canada pour le PTP, avait comme objectif d’expliquer aux représentants des différents secteurs économiques répartis sur le territoire canadien, les principaux éléments de cet accord, afin d’en faire connaître l’ampleur.

1 2 3 6