Augmentation

Les volumes de fret canadiens de TransCore ont connu leur première augmentation en quatre mois

Suivant le déclin des volumes de chargement durant quatre mois consécutifs, les volumes de chargement de TransCore Link Logistics pour les chargements canadiens et transfrontaliers ont amorcé une reprise en janvier 2016. Les volumes en glissement mensuel étaient 12 pour cent plus élevés que ceux de décembre dernier. Malgré cela, en comparaison avec le même mois l’an passé, les volumes de chargement sont en baisse de 28 pour cent par rapport à janvier 2015. Tendance : L’indice de fret a connu des hauts et des bas consécutifs durant le mois de janvier au cours des trois dernières années. En comparaison avec le mois de décembre de l’année précédente : janvier 2016 a été supérieur à décembre 2015, janvier 2015 a été inférieur à décembre 2014 – une année qui a battu des records – et janvier 2014 a été supérieur à décembre 2013.

Manac enregistre un résultat net de 3,5 millions $

Manac inc., un chef de file nord-américain en conception et fabrication de semi-remorques spécialisées, annonce un résultat net de 3,5 millions $, ou 0,21 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2014, comparativement à un résultat net de 2,7 millions $, ou 0,16 $ par action, pour le troisième trimestre de 2014, et de 4,8 millions $, ou 0,28 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2013. Les revenus du quatrième trimestre se sont chiffrés à 99,3 millions $ comparativement à 69,9 millions $ pour la période correspondante de 2013, représentant une augmentation de 42 pour cent. «L'exercice 2014 a été solide, tant pour Manac que pour notre secteur. La croissance de nos gammes de produits traditionnels, soutenue par l'acquisition, vers le milieu de l'exercice, de Peerless, s'est traduite par des revenus record pour Manac. Compte tenu du niveau de notre carnet de commandes de fin d'exercice, de la valeur moins importante du dollar canadien comparativement au dollar américain et des conditions très favorables qui prévalent au sein du secteur, nous entamons l'exercice 2015 avec un grand optimisme», a mentionné Charles Dutil, président et chef de la direction. Le carnet de commandes de Manac a atteint un sommet record au cours du quatrième trimestre, pour se chiffrer à 173,5 millions $ au 31 décembre 2014, comparativement à 121,4 millions $ au 27 septembre 2014 (et à 78,4 millions $ au 31 décembre 2013).

Une analyste prévoit une brusque remontée des prix du pétrole d’ici la mi-2015

Patricia Mohr, vice-présidente et analyste des produits de base pour la Banque Scotia, s’attend à un rebond spectaculaire des prix du pétrole au cours de l’année. Dans un récent rapport de la Banque Scotia portant sur l'indice des prix des produits de base, elle prévoit «une brusque remontée des prix du pétrole d’ici la mi-2015». Mme Mohr indique que le grade du pétrole brut utilisé comme référence dans le prix du pétrole (connu sous le nom de WTI pour West Texas Intermediate) est survendu à 56$ US le baril, et qu’une correction imminente va entrainer une augmentation de sa valeur pouvant atteindre 25 pour cent. Elle affirme que des taux de négoce sous les 60$ US semblent non viables pour le WTI. «La décision de l’Arabie Saoudite de ne pas réduire la production pour soutenir les prix internationaux du pétrole, mais plutôt de permettre une diminution des prix à des taux freinant le développement du schiste argileux aux É-U, semble avoir un effet négatif sur la confiance dans une grande variété d'autres produits de base, ainsi que dans les marchés d’actions», remarque-t-elle.

Les commandes de classe 8 continuent de gagner du terrain en Amérique du Nord

FTR a publié un rapport préliminaire indiquant que les commandes nettes de camions de classe 8, pour juillet 2014, ont atteint 29 516 unités en Amérique du Nord, soit une formidable augmentation de 71 pour cent en glissement annuel et le deuxième meilleur mois de juillet jamais enregistré. Les commandes de classe 8 connaissent une augmentation en glissement annuel depuis maintenant 18 mois consécutifs. Les fabricants d’équipement continuent d’augmenter leur cadence de production pour répondre à cette forte demande de camions de classe 8, et ce haut niveau de commandes remettra en question les contraintes de capacité d’ici la fin de l’année. Pour la dernière période de six mois s’étant terminée en juillet, les commandes annualisées de classe 8 se situaient à 325 000 unités.

FTR annonce de fortes commandes de classe 8 pour l’Amérique du Nord

FTR a publié un rapport préliminaire indiquant que les commandes nettes de camions de classe 8, pour juin 2014, ont atteint 26 255 unités en Amérique du Nord, soit une impressionnante augmentation de 41 pour cent en glissement annuel et le mois de juin le plus fort depuis 2005. Les commandes de classe 8 connaissent une augmentation en glissement annuel depuis maintenant 17 mois consécutifs. Les fabricants d’équipement continuent d’augmenter leur cadence de production pour répondre à cette forte demande, alors que les commandes de juin exercent une pression supplémentaire sur l’offre. Pour la dernière période de six mois s’étant terminée en juin, les commandes annualisées de classe 8 se situaient à 333 000 unités. Don Ake, vice-président de la division Véhicules Commerciaux chez FTR, a déclaré : «les chiffres du mois de juin sont significatifs, surtout si l’on considère que les commandes ralentissent habituellement au début de l’été. Il n’aurait pas été étonnant de voir les commandes de classe 8 descendre sous les 20 000 unités en juin, donc 26 000 est un niveau remarquable. FTR s’attend à un second semestre très solide et les chiffres positifs de juin confirment cette prédiction.» Les résultats officiels pour le mois de juin seront dévoilés prochainement par la firme FTR, dans le cadre de son service American Commercial Truck & Trailer Outlook.

Augmentation du transport de charges complètes et des surcharges de carburant

Les résultats publiés par le Canadian General Freight Index (CGFI) indiquent que le coût total du transport terrestre, pour les expéditeurs canadiens, a augmenté de 2,3 pour cent au mois de mars en comparaison avec les résultats de février. L’indice du taux de base, qui exclut les répercussions des frais accessoires imposés par les transporteurs, a augmenté de 1,9 pour cent par rapport à février 2014. La moyenne des surcharges sur le carburant imposées par les transporteurs a augmenté ce mois-ci. Elles se situaient à 22,57 pour cent du taux de base en mars, par rapport à 21,78 en février. «Le transport domestique et transfrontalier de charges complètes a continué d’augmenter», a déclaré Doug Payne, président et directeur des opérations pour Nulogx.

Les volumes de fret canadiens de TransCore connaissent une augmentation sans précédent de 52 pour cent

Pour le quatrième mois consécutif, l’indice de fret canadien de TransCore Link Logistics a présenté des volumes de chargement élevés, poursuivant la tendance à la hausse. Les volumes de mars étaient les plus importants jamais enregistrés pour un mois donné, dépassant de 50 pour cent les volumes du mois de mars de l’an dernier et ceux du mois dernier de 16 pour cent. Le premier trimestre a fait voler en éclats toutes les combinaisons de volumes trimestriels depuis que TransCore Link Logistics a commencé à enregistrer les données. Les volumes de chargement du premier trimestre ont grimpé de 51 pour cent par rapport à ceux du quatrième trimestre de 2013, et de 52 pour cent par rapport au premier trimestre de la même année. L’affichage de matériel roulant, au premier trimestre, était le plus bas que la société ait connu pour un premier trimestre depuis 2005.

Légère augmentation des commandes de classe 8 en septembre, selon FTR

Les résultats préliminaires de la firme FTR Associates, pour le mois de septembre, indiquent une augmentation de 29 pour cent des commandes nettes de camions de classe 8 par rapport à l’année précédente. Il ne s’agit cependant que d’une légère augmentation de 3 pour cent par rapport au mois d’août 2013. Septembre est le quatrième mois consécutif avec des commandes de classe 8 inférieures à 20 000 unités, ce qui se traduit par des commandes annualisées, pour une période de six mois (y compris le mois de septembre), de 240 600 unités. Ces résultats préliminaires s’appliquent à tous les principaux fabricants d’équipement nord-américains.