Autobus

Préparez-vous pour le grand blitz d’inspections de camions

C’est cette période de l’année où vous devez vous assurer que tous vos camions sont en ordre et que votre paressasse est à jour, car les véhicules non conformes pourraient être mis à l’écart et vous valoir des centaines, voire des milliers de dollars d’amendes. D’une durée de trois jours, la 28e campagne annuelle International Roadcheck se déroulera du 2 au 4 juin prochains, au cours de laquelle environ 10 000 inspecteurs municipaux, provinciaux et fédéraux seront déployés à travers l’Amérique du Nord pour effectuer des inspections routières. Il s’agit d’une initiative de la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), en collaboration avec les gouvernements du Canada, des États-Unis et du Mexique. Les inspecteurs procéderont surtout à l’inspection de niveau 1 selon les standards nord-américains, soit une procédure en 37 étapes comprenant une vérification du véhicule et du chauffeur. Les chauffeurs devront fournir certains documents parmi les suivants : permis de conduire, approbations, fiches journalières, etc. Le port de la ceinture de sécurité sera également vérifié, tout comme la consommation d’alcool et de drogues.

La FMCSA maintiendra un taux de 50 pour cent des tests antidopage aléatoires en 2015

La Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) a annoncé que le taux minimum annuel de tests antidopage aléatoires pour les employés occupant des postes critiques pour la sécurité, y compris les chauffeurs de semi-remorques et d’autobus, demeurerait de 50 pour cent en 2015. Cette décision de l’organisme s’appuie sur des données provenant de résultats de tests en laboratoire sur le dépistage de substances dans l’industrie du transport routier, sur le sondage de 2012 sur les tests de dépistage des stupéfiants et de l’alcool, ainsi que sur des recherches supplémentaires démontrant que : Les taux de tests positifs suivant un premier résultat positif ont augmenté de 4,1 pour cent entre 2011 et 2012; Les taux de tests positifs à la suite de soupçons raisonnables ont continué d’augmenter de façon draconienne, passant de 5,6 pour cent en 2010 à 15,7 pour cent en 2011, et à 37,2 pour cent en 2012, marquant une augmentation de plus de 500 pour cent en trois ans;

L’ACG et l’ACVGN appuient la coopération réglementaire Canada-États-Unis à propos de l’utilisation du gaz naturel comme carburant de transport

L'Association canadienne du gaz (ACG) et l'Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel (ACVGN) appuient pleinement un nouveau plan qui permettra une coopération accrue entre le Canada et les États-Unis concernant l'utilisation du gaz naturel comme carburant de transport. Le gouvernement Harper et l'administration Obama ont publié le Plan prospectif conjoint du Conseil Canada-États-Unis de coopération en matière de réglementation à la fin de la semaine dernière. Ce Plan jette les fondations nécessaires à l'amélioration de la collaboration entre les ministères et organismes réglementaires des deux pays. Il facilitera les opérations des entreprises exerçant leurs activités dans les deux pays au moyen de 24 domaines prioritaires, y compris l'utilisation du gaz naturel comme carburant de transport. «Le gaz naturel peut contribuer à la réduction des coûts d'exploitation de parcs de camions lourds et mi-lourds, d'autobus urbains et de véhicules ferroviaires, maritimes et non routiers. Cela permettra à l'économie canadienne de continuer de progresser», souligne Timothy M. Egan, président de l'ACG.

Pont Honoré-Mercier – Une seule voie par direction le weekend du 29 août au 1er septembre 2014

La société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) et le ministère des Transports du Québec (MTQ) annoncent la fermeture d'une voie sur deux dans chaque direction sur le pont Honoré-Mercier, du vendredi 29 août 22 h au lundi 1er septembre midi. La fin des travaux est prévue à midi lundi, afin de faciliter le retour à la maison après le long weekend de la Fête du travail. La bretelle d'accès venant de La Prairie vers Montréal sera également fermée durant cette période, ainsi que la bretelle venant de la rue Airlie vers la Rive-Sud (sauf pour les autobus). Les autres bretelles d'accès demeurent ouvertes.

Préparez-vous pour la semaine de blitz

Le programme Roadcheck de la Commercial Vehicle Safety Alliance’s (CVSA) se déroulera du 3 au 5 juin prochains. Durant cette période de 72 heures, près de 17 camions ou autobus seront inspectés chaque minute entre le Canada et le Mexique. Cette année, dans le cadre du programme Roadcheck, les contrôleurs routiers distribueront également de la documentation provenant de la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) pour familiariser les chauffeurs et les transporteurs routiers avec Get Road Smart, qui fait partie du programme Conformité, Sécurité, Responsabilité (Compliance, Safety, Accountability ou CSA) de la FMCSA.

Devenez le «chauffeur d’un jour» d’un poids lourd!

Organisée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), en collaboration avec la Société de transport de Montréal (STM) et Contrôle routier Québec (CRQ), l’activité avait pour but de sensibiliser cyclistes et piétons aux particularités liées à la conduite de véhicules lourds, et plus particulièrement à se méfier des angles morts. Ces derniers étaient notamment invités à s’asseoir sur le siège côté conducteur d'un autobus de la STM et d'un camion à benne pour constater l'étendue des zones inaccessibles au champ de vision des conducteurs de véhicules lourds.

La FMCSA s’attaque aux transporteurs contrevenants récidivistes

La Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) publiera un règlement la semaine prochaine, qui prévoit des peines plus sévères pour les transporteurs qui ignorent les règles de sécurité. En vertu de la Patterns of Safety Violations Rule, l'organisme sera en mesure de faire fermer une entreprise de camionnage ou de transport par autobus ayant des antécédents en matière de violation volontaire des règles de sécurité fédérales. Le règlement constitue l’un des nouveaux outils d’application de la loi développés par l’organisme au cours des dernières années, dans le but de cibler les transporteurs à haut risque qui mettent en danger les voyageurs en évitant de mentionner ou en camouflant leurs antécédents concernant le respect de la sécurité.