Navigation: Autovireur

Environnement d’affaires
0

Une demande a été déposée au Ministère des Transports du Québec (MTQ), il y a quelques mois, afin de reporter la clause qui stipule qu’à compter du 1er janvier 2015, les remorques munies d’essieux de catégorie B.44 ou B.45 devront obligatoirement avoir un essieu autovireur. Après avoir analysé les arguments soumis et à la suite de l’analyse des impacts possibles, le MTQ confirme que la mesure annoncée en 1998, qui prévoit que l’essieu autovireur est requis dans les configurations d’essieux B.44 et B.45 du Règlement sur les normes de charges et de dimensions des véhicules routiers, est maintenue. Il n’y aura donc aucun prolongement au-delà du 31 décembre 2014 de la mesure transitoire qui permet de remplacer l’autovireur prévu aux configurations B.44 et B.45 par un essieu simple relevable. Ainsi donc, à compter du 1er janvier 2015, les groupes d’essieux de catégorie B.44 ou B.45 munis d’un essieu relevable feront l’objet d’une réduction de charge permise de l’ordre de 6 000 à 8 000 kg par rapport à ce qui est accordé présentement.