Navigation: Budgétaire

Environnement d’affaires
0

L’indice des conditions d’expédition FTR, avec une lecture de -5,5 en octobre, reflète une légère amélioration – temporaire – de la capacité de transport. Bien que la capacité soit désormais hors de la zone critique d’il y a quelques mois, le segment du camionnage demeure très vulnérable aux pénuries saisonnières. FTR s’attend à ce que l’indice des conditions d’expédition se détériore au cours des prochains mois, surtout à la lumière de l’augmentation notable des coûts pour les transporteurs, à l’exception du carburant, et de l’augmentation des frais de transactions, alors que les expéditeurs sont à la recherche de capacité supplémentaire pour transporter leurs marchandises.

Environnement d’affaires
0

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a déposé sa mise à jour économique sur les finances publiques. Le gouvernement poursuit toujours son objectif d’équilibre budgétaire lors du prochain exercice financier. Pour ce faire, hormis les annonces touchant les secteurs financiers et des assurances, la hausse de taxe sur les primes d’assurances automobiles et l’augmentation de l’immatriculation des grosses cylindrées, le gouvernement libéral a également informé le public de la mise en place de la phase 2, au 1er janvier 2015, du système de plafonnement et d’échange de droits d’émission (le «SPEDE») relatif aux émissions de gaz à effet de serre. Ce système obligera les distributeurs de produits pétroliers, les pétrolières, les raffineurs et les gazières à acheter sur la Bourse du carbone des droits d’émission pour couvrir les émissions de gaz à effet de serre attribuables aux carburants vendus. Depuis 2012, les gros pollueurs de plus de 25 000 tonnes de gaz à effet de serre (GES) par année étaient déjà soumis à ces dispositions lors de la phase 1 du «SPEDE».