Navigation: canadienne

Nouvelles
1

Représentant les intérêts des camionneurs et camionneuses du Canada auprès des instances gouvernementales, la FCT s’engage notamment à établir des relations avec les médias afin d’agir comme porte-parole pour les sujets d’intérêt public, et à sensibiliser les automobilistes sur certains dangers qu’ils courent lorsqu’ils sont à proximité d’un véhicule lourd.

Environnement d’affaires
0

La Semaine nationale du camionnage constitue une occasion unique pour souligner l’importance du camionnage dans l’économie canadienne et son rôle indéniable dans la vie quotidienne de tous les citoyens et citoyennes à travers le pays. Elle permet également de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui assurent jour après jour le transport des marchandises en toute sécurité, fiabilité et efficacité. Jusqu’au 10 septembre, affichez votre valeur et ravivez la fierté de vos employés en soulignant, à votre manière, la 18e Semaine nationale du camionnage. Dans le cadre de cette semaine, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) mettra également en place plusieurs initiatives. Pour en savoir plus sur ces initiatives et pour des suggestions d’activités à organiser sur les lieux de travail, consultez le site de l’ACQ.

Environnement d’affaires
0

L’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis a annoncé la prochaine étape de règlements proposés sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’automne 2015. Depuis, Transports Canada a annoncé son intention d’emboîter le pas et a déjà tenu ses premières réunions à cet effet. On s’attend à ce que le gouvernement fédéral établisse ses normes en fonction du modèle américain, alors que l’industrie espère quelques changements tenant compte de la réalité canadienne, notamment en ce qui concerne nos différentes configurations de véhicules, nos restrictions de poids et nos différents environnements de travail. On ne peut tout simplement pas approuver une norme américaine sans discuter et espérer qu’elle fonctionne efficacement au Canada. Les normes entreront en vigueur en 2018 pour les remorques et en 2021 pour les moteurs de poids lourds. FPInnovations et sa division Groupe PIT aborderont les répercussions qu’auront les nouvelles normes, les mesures qu’il faudra prendre pour les atteindre et la manière dont elles vont affecter les futurs standards de spécification, de fonctionnement et de performance des camions et remorques à partir de maintenant.

Environnement d’affaires
0

David Bradley a annoncé qu’il quitterait la présidence et la direction de l’Alliance canadienne du camionnage (ACC) et de l’Association du camionnage de l’Ontario (ACO) à la fin de 2017. Les deux organismes en ont fait l’annonce vendredi dernier, sans préciser la raison du départ. Dans une lettre récemment adressée à Scott Tilley, président du Conseil de l’ACO, M. Bradley a déclaré : «C’est avec une certaine stupéfaction, mais toujours avec gratitude, que je repense à toute cette confiance placée en un aussi jeune homme, en 1991, pour représenter une industrie aussi incroyable et importante.» M. Bradley s’est joint à l’ACO en 1985 en tant que directeur de l’économie, après avoir commencé sa carrière dans le quartier financier de Toronto. Six ans plus tard, à l’âge de 33 ans, il a été promu président de l’ACO.

Environnement d’affaires
0

TransCore Link Logistics lance Rate Index, un outil complet et facile à utiliser de taux au comptant relatif au chargement de camion, fondé sur de réelles transactions entre les expéditeurs, courtiers et transporteurs. Rate Index vise à donner un aperçu des taux de fret du marché au comptant qui sont élevés, bas ou moyens payés par les courtiers et les expéditeurs aux transporteurs. «Ces taux sont exacts», selon Randeep Sandhu, chef d’exploitation de Load Solutions Inc. «Rate Index représente bien plus qu’une référence fiable des taux de fret dans l’industrie», a déclaré Claudia Milicevic, directrice générale et directrice principale de TransCore Link Logistics. «Nous croyons qu’il offre un excellent aperçu des taux du marché pour les voies empruntées par les transporteurs et celles qui ne le sont pas. Ainsi, les transporteurs peuvent, sur demande, répondre aux tendances du marché et proposer des taux de manière plus réfléchie.»

Environnement d’affaires
0

Alors que Stephen Harper, Justin Trudeau et Thomas Mulcair font campagne et débattent pour déterminer si le Canada est bel et bien en récession ou non (ou «en contraction», comme l’a formulé le chef du Parti conservateur M. Harper), le secteur du transport donne l’heure juste. Des rapports de fret transfrontalier combinés à un aperçu des résultats des plus grands transporteurs publics du Canada, pour le second trimestre, dépeignent une économie affaiblie par le déclin de l’industrie de l’énergie. Tout d’abord, les chargements transfrontaliers en provenance du Canada ont diminué de 15 pour cent depuis l’année dernière à pareille date, et les chargements à destination du Canada ont chuté de 42 pour cent en glissement annuel. Mullen Group Ltd. est rentable mais rapporte une chute importante de ses profits au second trimestre, alors que le secteur pétrolier continue de stagner. Les revenus nets ont totalisé 0,9 M$ ou 0,01 $ par action, une diminution de 96,5 pour cent par rapport à la même période l’an dernier. Cela dit, le déclin de l’industrie de l’énergie a été compensé par une augmentation de 36,2 M$ dans d’autres secteurs. «Je suis très heureux de ces résultats, compte tenu de l’état de l’économie qui continue de sous-performer», a déclaré Murray K. Mullen, président et chef de la direction. «Malheureusement, nos résultats globaux continuent d’être affectés négativement par le ralentissement des dépenses en capital et des activités de forage de l’industrie du pétrole et du gaz naturel dans l’Ouest canadien, qui demeure soumise à un stress énorme en raison des bas prix du pétrole et du gaz naturel.»

Environnement d’affaires
0

On s’attend à ce que l’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis présente, quelque part en juin, sa proposition de règlement pour la deuxième phase de la réglementation sur les gaz à effet de serre (GES) pour camions lourds. Lorsqu’il sera entré en vigueur, ce règlement établira de nouvelles exigences pour les fournisseurs de camions lourds et de moteurs ainsi que pour les fabricants de remorques, visant à faire adopter certaines technologies par leur clientèle. Ces technologies permettront aux fournisseurs d’obtenir des crédits annuels qui mesureront leur niveau de conformité à la nouvelle réglementation sur les GES.

Environnement d’affaires
0

Elles ne sont peut-être pas en compétition pour le fret; mais elles le sont sur d’autres fronts. Mais qui sont «elles»? Les flottes privées. Et l’organisme qui les représente – l’Association canadienne du camionnage d’entreprise (ACCE) – vient d’annoncer que ses concours 2015 pour les plus belles conceptions graphiques, les chauffeurs les plus professionnels et la flotte la plus sécuritaire étaient maintenant en cours. Les prix seront décernés lors de la conférence annuelle de l’ACCE, tenue les 17 et 18 juin au Kingbridge Conference Centre à King City (Ontario). Le premier concours, celui de conception graphique, est coparrainé par 3M et est ouvert aux transporteurs publics ainsi qu’aux flottes privées.

Environnement d’affaires
0

L’Association canadienne du gaz (ACG) et l’Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel (ACVGN) appuient pleinement un nouveau plan qui permettra une coopération accrue entre le Canada et les États-Unis concernant l’utilisation du gaz naturel comme carburant de transport. Le gouvernement Harper et l’administration Obama ont publié le Plan prospectif conjoint du Conseil Canada-États-Unis de coopération en matière de réglementation à la fin de la semaine dernière. Ce Plan jette les fondations nécessaires à l’amélioration de la collaboration entre les ministères et organismes réglementaires des deux pays. Il facilitera les opérations des entreprises exerçant leurs activités dans les deux pays au moyen de 24 domaines prioritaires, y compris l’utilisation du gaz naturel comme carburant de transport. «Le gaz naturel peut contribuer à la réduction des coûts d’exploitation de parcs de camions lourds et mi-lourds, d’autobus urbains et de véhicules ferroviaires, maritimes et non routiers. Cela permettra à l’économie canadienne de continuer de progresser», souligne Timothy M. Egan, président de l’ACG.

Environnement d’affaires
0

James McKibbon, camionneur vétéran pour l’entreprise Trappers Transport, a remporté le prix Chauffeur de l’année décerné par la Manitoba Trucking Association (MTA) et Camions Volvo Canada. «James a reçu des éloges de clients de Trappers pour sa coopération et sa capacité à dépasser les attentes sur une base régulière», a déclaré son employeur. Un dossier de sécurité impeccable, un engagement envers l’industrie et le service à la clientèle ainsi qu’un modèle à suivre dans la communauté. Tels sont les critères évalués chaque année par la MTA pour déterminer le Chauffeur de l’année. M. McKibbon s’est distingué dans chacune des catégories : il a 33 ans de conduite sécuritaire derrière lui et ses confrères le décrivent comme étant loyal, travailleur et fiable, en plus d’être «le gars qui sacrifie son propre temps sans se plaindre».