chauffeur

10 principaux avantages des camions autonomes

Sous une forme ou une autre, le camionnage autonome est à nos portes et aura des répercussions sur la façon dont vous faites des affaires. Cette semaine, l’American Transportation Research Institute (ATRI) a publié un document de recherche de 40 pages analysant la portée de cette nouvelle technologie sur l’industrie. Le rapport complet est disponible au www.atri-online.org (en anglais seulement). Voici donc les 10 principaux avantages qu’entraînera le camionnage autonome pour l’industrie, tels que présentés par l’ATRI. Heures de service : Favorise le repos et la productivité du chauffeur simultanément.

Un nouveau groupe mettra l’accent sur les jeunes dans l’industrie

Camionage RH Canada a mis en place un nouveau comité consultatif – Youth with Drive – dont l’objectif sera de développer des moyens d’attirer davantage de jeunes travailleurs vers le camionnage. Ce n’est pas une tâche facile. Le chauffeur de camion canadien moyen a maintenant 47,1 ans, soit quatre ans de plus que le travailleur canadien moyen, et moins de 15 pour cent des chauffeurs sont âgés entre 25 et 34 ans. Pour compliquer les choses, une récente étude préparée pour l’Alliance Canadienne du Camionnage (ACC) prévoit aussi une pénurie de 34 000 chauffeurs d’ici 2024. «Les employeurs du camionnage à travers le pays travaillent avec nous et fournissent des conseils, alors que nous élaborons un plan afin de commencer à inverser cette tendance», a déclaré Angela Splinter, présidente-directrice générale de Camionnage RH Canada. Le nouveau comité guidera Camionnage RH Canada dans l’élaboration d’une stratégie d’emploi des jeunes à l’échelle nationale, afin d’accroître la sensibilisation sur les carrières disponibles, partager des stratégies de recrutement et de rétention des jeunes travailleurs, et développer des «outils pratiques» pour les employeurs, selon l’organisme.

La tournée «Innovation & Class» s’arrête à Sainte-Julie

C’était jour de fête à la succursale Camions Excellence Peterbilt de Sainte-Julie, alors que la tournée «Innovation & Class» de Peterbilt y était de passage. L’événement, qui avait pour principal objectif la mise en évidence de diverses technologies visant à rehausser l’économie de carburant, le confort du chauffeur et la productivité, se voulait également une occasion de célébrer avec clients et employés du concessionnaire. «C’est une grande réunion de famille», a confirmé Sophie Gérard, technicienne en marketing chez Camions Excellence Peterbilt. Pour aider les clients à se familiariser avec les nouvelles technologies disponibles sur le marché, plusieurs conférences étaient présentées tout au long de la journée.

Une flotte et un chauffeur du Québec accusés en lien avec un décès causé par une perte de roue

L’entreprise de camionnage Transport Léo Labelle Inc., de Béarn au Québec, et un de ses chauffeurs font face à des accusations en lien avec la mort d’un conducteur de 69 ans survenue le 27 janvier à la suite d’une perte de roue. L’incident s’est produit sur l’autoroute 400 en direction nord, entre les routes King et Aurora, tout juste après 9 h. Un ensemble de roues jumelées s’est détaché de la remorque et a percuté un VUS appartenant à Paul Philip Koenderman, de Burlington en Ontario, qui est décédé plus tard à l’hôpital. La Police provinciale de l’Ontario a accusé Bruno Bergeron, 30 ans, de Rouyn-Noranda, de négligence criminelle ayant causé la mort.

Camions Excellence Peterbilt annonce la nomination d’un nouveau représentant

Camions Excellence Peterbilt annonce la nomination de Richard Prévost au poste de représentant, Vente et location. Spécialisé en efficacité énergétique ainsi qu'en optimisation et compréhension des systèmes mécaniques et technologiques, M. Prévost travaillera avec les flottes de Montréal de la succursale Camions Excellence Peterbilt à Laval. Il cumule 25 ans d'expérience dans l'industrie à titre de chauffeur, conducteur-propriétaire, formateur, chroniqueur et directeur de flotte.

Google obtient un brevet pour son camion de livraison autonome

Une petite recherche sur Google suffit pour découvrir que le géant mondial de la recherche sur Internet a obtenu un brevet le 9 février dernier pour sa technologie de camion de livraison autonome. Le brevet est accordé moins d’une semaine après que Google, maintenant connu sous son nom de société Alphabet Inc., a dépassé Apple pour devenir l’entreprise la plus grande et la plus rentable du monde. Le nouveau brevet, intitulé «Autonomous Delivery Platform» (Plate-forme de livraison autonome), s’applique à un camion sans chauffeur faisant appel à un système de stockage de la cargaison semblable aux casiers d’une école secondaire, dont les unités sont verrouillées à l’aide d’un clavier NIP. Le brevet suggère que les casiers pourront être déverrouillés par la carte de crédit d’un client ou par un lecteur NFC.

Plus que quelques semaines avant la fin des nominations pour l’Étoile Highway Star de l’année

Le temps file si vous souhaitez soumettre la candidature d’un chauffeur pour l’une des plus prestigieuses distinctions de l’année. Après le 15 février, il sera trop tard pour soumettre une candidature pour le prix Étoile Highway Star de l’année 2016. Le gagnant méritera un voyage gratuit au salon Truck World à Toronto, au mois d’avril, ainsi qu’une panoplie de prix dont un chèque de 10 000$. Il ou elle sera ensuite le sujet d’un profil détaillé dans le magazine Today’s Trucking. Tous les chauffeurs doivent être expérimentés, sécuritaires et consciencieux. Ils doivent constituer une valeur inestimable pour la communauté et s’avérer de bons ambassadeurs pour le métier de camionneur. Le concours s’adresse aux chauffeurs d’entreprise comme aux voituriers-remorqueurs.