Navigation: économie

Environnement d’affaires
0

La Semaine nationale du camionnage constitue une occasion unique pour souligner l’importance du camionnage dans l’économie canadienne et son rôle indéniable dans la vie quotidienne de tous les citoyens et citoyennes à travers le pays. Elle permet également de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui assurent jour après jour le transport des marchandises en toute sécurité, fiabilité et efficacité. Jusqu’au 10 septembre, affichez votre valeur et ravivez la fierté de vos employés en soulignant, à votre manière, la 18e Semaine nationale du camionnage. Dans le cadre de cette semaine, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) mettra également en place plusieurs initiatives. Pour en savoir plus sur ces initiatives et pour des suggestions d’activités à organiser sur les lieux de travail, consultez le site de l’ACQ.

Environnement d’affaires
0

Jacques Tremblay, président du conseil d’administration de Tremcar, a été nommé philanthrope de l’année lors des festivités de la Fête du Canada dans sa ville natale de Saint-Jean-sur-Richelieu. C’est notamment pour son engagement culturel, historique et communautaire, mais surtout pour son apport dans la promotion des valeurs canadiennes que cet honneur lui a été décerné. Dédié à sa communauté et à son pays, M. Tremblay s’implique sans cesse auprès de différentes causes afin d’aider la communauté et sensibiliser la population à l’importance de notre histoire et de notre héritage culturel. Il vante continuellement les avantages d’être canadien et essaie d’inculquer les valeurs canadiennes à travers le pays.

Environnement d’affaires
0

Daimler démontre en Allemagne les avancées du suivi en peloton de camions semi-autonomes. Daimler Trucks a considérablement confirmé son rôle de chef de file en matière d’autonomie véhiculaire en présentant, à Dusseldorf en Allemagne, son système de suivi en peloton Highway Pilot Connect. Daimler Trucks a fait une démonstration impliquant trois tracteurs semi-autonomes Mercedes-Benz Actros tirant trois semi-remorques, sur l’autoroute A52, dans une formation en peloton – chaque camion se suivant à 15 mètres ou 49 pieds l’un de l’autre – puis jusque dans un immense hall où quelque 300 journalistes se trouvaient pour l’occasion. C’est évidemment une première mondiale. On a vu des démonstrations de suivi en peloton auparavant, il y a quelques décennies en fait, mais jamais avec des camions semi-autonomes. Le projet Highway Pilot Connect s’appuie sur le système Highway Pilot, que Daimler a dévoilé en 2014 avec son programme Future Truck 2025, impliquant le premier camion semi-autonome à prendre la route. C’était spectaculaire, mais cela se déroulait sur une autoroute allemande fermée à la circulation dans les circonstances. Et cela a été suivi en mai dernier par la présentation du camion semi-autonome Freightliner Inspiration de Daimler Trucks North America, circulant pour la première fois sur des autoroutes publiques. Il était immatriculé, pour ce faire, et cela constituait une première mondiale. Le réseautage entre les véhicules et la conscience précise de l’environnement sont à la base du programme Highway Pilot Connect, qui est à l’essai depuis octobre 2015 sur un tracteur Actros en exploitation sur des routes publiques allemandes.

Environnement d’affaires
0

David Bradley a annoncé qu’il quitterait la présidence et la direction de l’Alliance canadienne du camionnage (ACC) et de l’Association du camionnage de l’Ontario (ACO) à la fin de 2017. Les deux organismes en ont fait l’annonce vendredi dernier, sans préciser la raison du départ. Dans une lettre récemment adressée à Scott Tilley, président du Conseil de l’ACO, M. Bradley a déclaré : «C’est avec une certaine stupéfaction, mais toujours avec gratitude, que je repense à toute cette confiance placée en un aussi jeune homme, en 1991, pour représenter une industrie aussi incroyable et importante.» M. Bradley s’est joint à l’ACO en 1985 en tant que directeur de l’économie, après avoir commencé sa carrière dans le quartier financier de Toronto. Six ans plus tard, à l’âge de 33 ans, il a été promu président de l’ACO.

Environnement d’affaires
0

Du 6 au 12 septembre prochains, l’Association du camionnage du Québec (ACQ) vous invite à prendre part à la 17e semaine nationale du camionnage. Il s’agit notamment d’une occasion pour souligner, auprès de l’opinion publique, l’importance du camionnage dans l’économie canadienne et son rôle indéniable dans la vie quotidienne de tous les citoyens et citoyennes à travers le pays. Dans le cadre de cet événement, l’ACQ mettra en place plusieurs initiatives : Une nouvelle affiche couleur distribuée à 5 000 exemplaires; Des capsules radiophoniques diffusées sur les ondes de FM 98,5 et de Radio-Circulation AM 730; Une campagne d’information sous forme de communiqués et de correspondances ciblées; Des publicités publiées dans les magazines Transport Routier et Transport Magazine; Un grand tirage visant à récompenser les employés des entreprises de transport membres de l’ACQ; La soirée de l’industrie tenue le 11 septembre à l’hôtel Le Westin Montréal; Et plus encore! Il n’est pas nécessaire d’organiser des manifestations coûteuses ou spectaculaires. Les moindres gestes d’appréciation empreints de sincérité ont souvent une grande portée. Pour obtenir des renseignements supplémentaires ou voir des suggestions d’activités à organiser dans votre entreprise, visitez le http://www.carrefour-acq.org/.

Environnement d’affaires
0

Le Groupe Trans-West, dont le siège social est à Lachine, gère une flotte composée de tracteurs des années modèles 2015 et 2016 ainsi que de 450 remorques réfrigérées. Chaque année, l’entreprise transporte sur 35 millions de milles (56 millions de kilomètres) des marchandises solides et réfrigérées de tout type exportées aux États-Unis et se spécialise dans le transport de produits alimentaires réfrigérés au Canada. «Nous avons obtenu de l’information de qualité et de grande valeur du Groupe PIT, pour un nombre impressionnant de technologies d’économie de carburant», a déclaré Réal Gagnon, président de Trans-West. «Nos camions parcourent 35 millions de milles par année, alors la consommation est très importante pour nous.»

Environnement d’affaires
0

Les associations National Automobile Dealers Association (NADA) et American Truck Dealers (ATD) ont publié la déclaration suivante, en réponse à la phase 2 du règlement sur l’économie de carburant et les émissions concernant les camions poids lourds et de poids moyen, telle que proposée par l’EPA et la NHTSA. «Le transport abordable est à la base de l’économie américaine, et le fait d’ajouter – selon l’estimation de l’Administration – 12 000$ en moyenne au coût d’un nouveau camion, par des exigences s’appuyant sur des technologies potentiellement non testées, représente un risque énorme dans une économie encore fragile. L’histoire récente a démontré que les réglementations dont on a sous-estimé les coûts de conformité entraînent des prix sensiblement plus élevés pour les véhicules commerciaux, obligeant les propriétaires de flotte et les chauffeurs à se tourner vers des solutions moins coûteuses et moins écoénergétiques. Les surcoûts pourraient même pousser plusieurs petites flottes et voituriers-remorqueurs vers la faillite, entraînant des pertes d’emplois et ralentissant davantage la croissance économique. Bien qu’en faveur des avancées technologiques visant à améliorer l’efficacité énergétique, l’ATD examine la proposition de près ainsi que les nombreuses répercussions qu’elle pourrait avoir sur les concessionnaires de camions et leurs clients.»

Environnement d’affaires
0

De janvier à février, l’indice des conditions d’expédition FTR a chuté à 1,0, alors que se dissipent les répercussions positives à court terme de l’ajustement ponctuel causé par la chute rapide des prix du diesel et par l’annulation des changements au règlement sur les heures de service. Partant de là, on s’attend à ce que l’indice se détériore en raison des pressions occasionnées par les nouvelles réglementations affectant le secteur du camionnage, de même que par la croissance continue du fret et de la hausse anticipée des prix de l’énergie.

Environnement d’affaires
0

Daimler annonce qu’elle proposera deux nouveaux moteurs de poids moyen de marque Detroit sur le marché nord-américain. Le DD5 et le DD8 seront disponibles en 2016. Des versions de ces moteurs ont été utilisées en Europe, mais l’entreprise les adaptera aux exigences du marché nord-américain. Les moteurs seront disponibles pour l’ensemble des marques de Daimler, y compris Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et Freightliner Custom Chassis. «Les moteurs de poids moyen Detroit nous permettront d’offrir ce qu’aucun autre fabricant en Amérique du Nord ne propose, soit une solution complète pour véhicules reflétant la qualité d’ingénierie globale de Daimler et la gamme de produits la plus complète de l’industrie», a déclaré Martin Daum, directeur général de Daimler Trucks North America, ajoutant que «le DD5 et le DD8 présenteront des caractéristiques propres à Detroit, c’est-à-dire une économie de carburant exceptionnelle, un prix de revient total des plus bas ainsi que de la puissance, de la performance et de la fiabilité.» En annonçant les nouveaux moteurs, M. Daum a également signalé que toute la gamme de produits de Daimler Trucks North America allait vite répondre aux normes d’émissions GHG17.

Environnement d’affaires
0

L’Association canadienne du gaz (ACG) et l’Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel (ACVGN) appuient pleinement un nouveau plan qui permettra une coopération accrue entre le Canada et les États-Unis concernant l’utilisation du gaz naturel comme carburant de transport. Le gouvernement Harper et l’administration Obama ont publié le Plan prospectif conjoint du Conseil Canada-États-Unis de coopération en matière de réglementation à la fin de la semaine dernière. Ce Plan jette les fondations nécessaires à l’amélioration de la collaboration entre les ministères et organismes réglementaires des deux pays. Il facilitera les opérations des entreprises exerçant leurs activités dans les deux pays au moyen de 24 domaines prioritaires, y compris l’utilisation du gaz naturel comme carburant de transport. «Le gaz naturel peut contribuer à la réduction des coûts d’exploitation de parcs de camions lourds et mi-lourds, d’autobus urbains et de véhicules ferroviaires, maritimes et non routiers. Cela permettra à l’économie canadienne de continuer de progresser», souligne Timothy M. Egan, président de l’ACG.