Consommation

Livraison du premier camion avec moteur X15 de Cummins au Québec

Le 2 décembre dernier, Kenworth Québec a livré le tout premier camion équipé de la nouvelle génération de moteurs X15 de Cummins au Québec. Richard Gauvin, président de Transport Réal A Gauvin inc., est l’heureux propriétaire de ce T880 avec moteur certifié EPA 2017. Selon le fabricant, ce nouveau moteur permet d’améliorer considérablement la consommation de carburant par rapport au moteur 2010 ISX15, en plus de réduire les coûts d’entretien jusqu’à 40 pour cent. ¸ Deux configurations sont offertes, selon les cycles de travail effectués, soit le X15 Performance Series (de 400 à 500 chevaux) et le X15 Efficiency Series (de 500 à 600 chevaux). La pleine production du moteur débutera en janvier.

Transcourt entre dans le Midwest à M-PACT 2016

L’Événement de l’année dans l’industrie de l’énergie et de la consommation courante, dans le Midwest américain, se tenait au centre des congrès de l’Indiana (Indianapolis) du 22 au 24 mars 2016. Connu sous le nom de M-PACT 2016, ce salon est la plus importante manifestation des chefs de file de l’industrie de l’énergie et de la consommation courante du Midwest. L’événement annuel est un point de convergence de plus de 4 500 professionnels représentant un pan important de la diversité de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie de l’énergie et de la consommation. Parmi les nouveaux venus au salon commercial en 2016, on retrouvait l’entreprise torontoise Transcourt, spécialisée dans les solutions de remorques citernes.

Retour sur la campagne Energotest d’automne 2015

Le Groupe Performance Innovation Transport (PIT) procédait récemment à sa plus récente campagne Energotest, un événement qui vise à fournir des données précises, indépendantes et incontestables sur l’impact économique et environnemental des technologies vertes. Cette édition d’automne 2015 s’est déroulée du 9 au 18 septembre, à Blainville, et mettait à l’essai huit technologies proposées par des fabricants ou essais maison. Voici un résumé des principaux essais effectués.

Vous voyez ce camion qui brille? Il fait appel au plasma pour réduire sa consommation de carburant

Une nouvelle génération d’accessoires aérodynamiques visant à réduire la consommation de carburant des semi-remorques est présentement testée, et si vous tombez sur un camion qui en est équipé, vous allez constater à quel point il brille. Selon le magazine New Scientist, l’entreprise Plasma Stream Technologies Inc. de l’Iowa équipe des camions avec des actionneurs plasma, qui permettent de contrôler l’écoulement aérodynamique, plutôt qu’avec les dispositifs d’économie de carburant que l’on retrouve ces jours-ci, comme les jupes latérales et les rétreints de remorque. Selon l’article : Essentiellement, il y a deux plaques de cuivre séparées par une couche de Téflon, développées à l’Université de Notre Dame en Indiana, où les chercheurs ont travaillé à tenter de réduire la trainée des avions. Lorsqu’un courant est passé à travers les actionneurs, ils produisent du plasma chargé, ce qui affecte le débit d’air. Cela retarde la séparation des flux, où le débit d’air se détache de la surface du véhicule et devient turbulent, produisant la trainée. Les actionneurs s’allument et s’éteignent au besoin, contrôlés par un capteur de vitesse.

De nouvelles technologies admissibles au programme Écocamionnage

Lancé le 25 février 2014, le programme Écocamionnage a pour objectif de favoriser l’utilisation d’équipements et de technologies visant à améliorer l’efficacité énergétique dans le transport des marchandises. Au cours de la durée du programme, des mises à jour régulières sont effectuées à la liste des technologies admissibles. Ainsi, la liste a été modifiée le 23 avril dernier pour y inclure quatre nouvelles technologies. La nouvelle liste des technologies admissibles au programme Écocamionnage est disponible sur le site de Transports Québec. Pour tout renseignement additionnel, veuillez communiquer avec la Direction du transport routier des marchandises au 1-877-635-8239 ou au 418-528-2513 pour les appels locaux.

Un terminal à Wabush pour Morneau Sego

Le Groupe Morneau et sa division Morneau Sego soulignent la mise en branle de leurs activités au terminal de Wabush, qui permet déjà un service de transport efficace pour cette région du Québec et du Labrador. Par l’implantation de ce terminal, Morneau Sego est à même d’offrir des liaisons à prix compétitifs et selon des délais de livraison adaptés au marché. «Ce terminal contribue à la flexibilité opérationnelle de Morneau Sego ainsi qu’à la qualité du service qui fait la renommée de notre entreprise et de l’ensemble du Groupe Morneau», a indiqué Frédéric Ruel, directeur du développement chez Morneau Sego. «Depuis plusieurs années, nous desservons les régions nordiques ainsi que des clients au sein, entre autres, des industries minières, énergétiques ou reliées à celles-ci, en plus d’acheminer tout bien de consommation courant», a spécifié Serge Gosselin, président de Morneau Sego.

Des chercheurs affirment que le transport frigorifique atteindra 93 milliards de dollars d’ici 2019

Le marché mondial du transport frigorifique s’élèvera à 93,67 milliards de dollars américains d’ici 2019, à un taux de croissance annuel composé de 15,2 pour cent, selon la firme de recherche MarketsandMarkets. L’entreprise, qui a publié un nouveau rapport sur le sujet, affirme que le marché du transport frigorifique a mûri dans certaines régions comme l’Amérique du Nord et l’Europe, en raison de la demande constante et du taux de consommation pour les aliments périssables. En 2013, la région de l’Amérique du Nord représentait le plus important marché du transport frigorifique, marché dominé par les États-Unis. On s’attend à ce que le marché du transport frigorifique dans la région de l’Asie-Pacifique connaisse la plus forte croissance entre 2014 et 2019. De plus, il y a une demande croissante pour un marché du transport frigorifique bien organisé dans les pays en développement.

Barack Obama déploie une nouvelle série de règlements sur l’efficacité énergétique des camions

Le président des États-Unis Barack Obama a commandé une nouvelle série de règlements pour que l’industrie du camionnage réduise sa production de gaz à effet de serre (GES) et sa consommation de carburant. Le président a demandé à l’Environmental Protection Agency (EPA) de développer une nouvelle réglementation d’ici mars 2016, dans un discours prononcé le 18 février au Maryland. Les nouvelles normes concernant les GES et la consommation de carburant s’appliqueront à tous les camions construits après l’année-modèle 2018. L’annonce n’est pas particulièrement étonnante puisque l’EPA avait publié, en 2011, la première série de règlements sur la consommation de carburant pour les camions et les véhicules lourds aux États-Unis. Ces règlements s’appliquaient aux véhicules construits entre 2014 et 2018.