Navigation: Effet

Environnement d’affaires
0

Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. Laurent Lessard, accompagné du ministre délégué aux Affaires maritimes, M. Jean D’Amour, a annoncé deux types d’aide financière à l’entreprise Termont Montréal inc., totalisant 3 347 780 $. Cette aide vise à mettre en place deux projets qui lui permettront de poursuivre son essor et de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de ses activités de transbordement de conteneurs au terminal Viau du port de Montréal. Un premier projet qui a bénéficié d’une aide financière consistait à remplacer deux grues mobiles fonctionnant au carburant diesel par deux grues-portiques électriques de classe post-Panamax. Les nouveaux équipements amélioreront la performance économique, énergétique et environnementale du port de Montréal. L’aide financière de 3,2 millions de dollars est accordée dans le cadre du Programme visant la réduction ou l’évitement des émissions de gaz à effet de serre par le développement du transport intermodal (PREGTI). Ce programme est financé par le Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et pourvu d’une enveloppe de 41 millions de dollars d’ici le 31 mars 2017.

Environnement d’affaires
0

Location de camions Ryder du Canada ltée reçoit une aide financière de 1,1 million de dollars dans le cadre du programme Écocamionnage. Cette aide financière a permis à l’entreprise d’acheter 69 véhicules supplémentaires fonctionnant au gaz naturel comprimé, équipés d’ensembles aérodynamiques pour tracteurs et de systèmes de chauffage d’appoint. C.A.T., une entreprise de Coteau-du-Lac qui effectue des expéditions entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, sera le locataire à long terme de ces véhicules. Cette initiative contribuera, de différentes façons, à réduire la consommation de carburant de ces véhicules ainsi qu’à éviter ou réduire l’émission de 4 245 tonnes de gaz à effet de serre. «L’industrie du camionnage du Québec est l’une des plus proactives en matière de lutte aux changements climatiques en Amérique du Nord, et les entreprises de la région ne font pas exception», a déclaré Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie.

Environnement d’affaires
0

La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a fait la déclaration suivante aujourd’hui : «Félicitations à nos amis, l’administratrice de l’Environmental Protection Agency des États-Unis, Gina McCarthy, et le secrétaire du département des Transports des États-Unis, Anthony Foxx, qui ont annoncé la version définitive de leurs normes sur les émissions de gaz à effet de serre et le rendement énergétique pour les véhicules lourds (phase 2). Les États-Unis font preuve de leadership dans la lutte contre les changements climatiques. Cette réglementation permettra de réduire de façon constante les émissions nocives pour le climat et d’augmenter le rendement énergétique des gros camions, y compris des semi-remorques, sur les autoroutes nord-américaines jusqu’en 2027. Il s’agit là d’un réel progrès pour l’environnement et l’économie.»

Environnement d’affaires
0

L’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis a annoncé la prochaine étape de règlements proposés sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’automne 2015. Depuis, Transports Canada a annoncé son intention d’emboîter le pas et a déjà tenu ses premières réunions à cet effet. On s’attend à ce que le gouvernement fédéral établisse ses normes en fonction du modèle américain, alors que l’industrie espère quelques changements tenant compte de la réalité canadienne, notamment en ce qui concerne nos différentes configurations de véhicules, nos restrictions de poids et nos différents environnements de travail. On ne peut tout simplement pas approuver une norme américaine sans discuter et espérer qu’elle fonctionne efficacement au Canada. Les normes entreront en vigueur en 2018 pour les remorques et en 2021 pour les moteurs de poids lourds. FPInnovations et sa division Groupe PIT aborderont les répercussions qu’auront les nouvelles normes, les mesures qu’il faudra prendre pour les atteindre et la manière dont elles vont affecter les futurs standards de spécification, de fonctionnement et de performance des camions et remorques à partir de maintenant.

Environnement d’affaires
0

Un important regroupement de gens d’affaires et d’environnementalistes demande au gouvernement du Québec de passer à la vitesse supérieure en transformant de fond en comble le secteur des transports, dont les émissions de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter depuis 25 ans. Réunis sous la bannière de SWITCH, l’Alliance pour une économie verte au Québec, ils ont dévoilé un plan d’action qui identifie systématiquement les moyens par lesquels le secteur des transports pourra enfin faire sa part dans la lutte aux changements climatiques. Fruit d’une importante démarche de concertation entreprise au cours des derniers mois, ce plan s’inscrit dans la foulée de la Conférence de Paris sur le climat et la conclusion d’un accord visant la décarbonisation de l’économie mondiale, en plus de consolider les cibles ambitieuses adoptées par le gouvernement du Québec, soit de réduire les émissions de 80 à 95 pour cent d’ici 2050.