Navigation: Exploitants

Environnement d’affaires
0

Des représentants de C.A.T., U.S. Venture Gain Fuel Canada et Gaz Métro ont célébré l’ouverture officielle de la première station publique de gaz naturel comprimé (GNC) de GAIN Clean Fuel au Québec. Cette station, est située au 4, rue du Transport dans le parc industriel de Coteau-du-Lac, offrira à C.A.T. une source additionnelle de carburant pour son parc grandissant de camions fonctionnant au GNC. «Nous sommes fiers d’être à l’avant-garde de l’industrie en utilisant le GNC pour réduire nos émissions de GES», affirme Daniel Goyette, président de C.A.T. Inc. «Nous avons investi dans l’avenir en convertissant 100 camions au GNC. Ce virage très avantageux nous permettra d’émettre moins de gaz à effet de serre et de bénéficier d’un prix du carburant stable. Nous sommes très heureux d’avoir contribué, avec nos partenaires, à faire de cette installation une réalité.» Près du tiers des 350 tracteurs de C.A.T. fonctionnent au GNC. Ce partenariat a été conclu avec U.S. Venture Gain Fuel Canada – le propriétaire de la marque GAIN Clean Fuel, qui construit et exploite la station – et Gaz Métro, qui l’alimente en gaz naturel. «Nous sommes enchantés de l’ouverture de cette première station de GAIN Clean Fuel au Québec», a déclaré David Vincent, directeur, développement des affaires et énergies renouvelables chez Gaz Métro. «C’est formidable de voir C.A.T. prendre les devants pour contribuer à la construction de cette station. C.A.T. a entrepris un virage clair vers le gaz naturel, et nous espérons que d’autres transporteurs suivront son exemple et se prévaudront des nombreux avantages du GNC.»

Environnement d’affaires
0

La Direction du transport routier des marchandises annonce que les décrets adoptant le Règlement modifiant le Règlement d’application de la Loi concernant les propriétaires, les exploitants et les conducteurs de véhicules lourds (PECVL) et le Règlement modifiant le Règlement sur les exigences applicables aux documents d’expédition et aux contrats de services, ont été publiés dans la Gazette officielle du Québec le 3 juin 2015. Le Règlement modifiant le Règlement d’application de la Loi PECVL entrera en vigueur le 3 juillet 2015. Comme présentées lors de l’exercice de consultation de l’industrie qui a permis d’élaborer ce règlement, les modifications se matérialisent par l’ajout de la mention «non audité» à la cote de sécurité «satisfaisant» et par l’introduction du marquage comme moyen optionnel d’identification de l’exploitant. Quant au Règlement modifiant le Règlement sur les exigences applicables aux documents d’expédition et aux contrats de services, il entrera en vigueur le 18 juin 2015. La suppression de certaines exigences relatives aux documents d’expédition permettra de réduire les éléments irritants potentiels pour l’industrie du camionnage, sans compromettre le but du document d’expédition qui est de permettre l’identification de l’exploitant.

Environnement d’affaires
0

Wind Point Partners a annoncé aujourd’hui que l’entreprise financée par capital-risque Groupe Dicom Transport, un chef de file des services de livraison rapide interentreprises basé à Montréal, a accru ses capacités de livraison transfrontalière grâce à l’acquisition de Modern Forwarding. Établi à Windsor, en Ontario, Modern Forwarding offre le transport de chargements complets et partiels, plus particulièrement entre les États-Unis et le Canada. Modern a de l’expérience dans le dédouanement et fait la livraison par camion à partir des États-Unis jusqu’en Ontario, pour le compte d’entreprises Fortune 500. Le parc de l’entreprise comprend quelque 100 chauffeurs et propriétaires-exploitants, un nombre qui devrait augmenter considérablement en 2015. Les services de Modern Forwarding seront alignés sur ceux de la division de fret du Groupe Dicom Transport. Wind Point a fait l’acquisition de Dicom en février 2014, en partenariat avec Scott Dobak, qui s’est joint à l’entreprise à titre de chef de la direction. Avant Dicom, M. Dobak était président des divisions LTL et TMS de RoadRunner Transportation, une entreprise de 775 millions de dollars.

Environnement d’affaires
0

Organisée en collaboration avec le CFTR Saint-Jérôme et le CFT Charlesbourg, cette formation a pour objectif de guider les propriétaires, exploitants de véhicules lourds dans la mise en place de mécanismes visant à assurer le respect de leurs obligations découlant de la politique d’évaluation des PECVL. Elle initiera également les participants à l’Outil de gestion, un système unique de contrôle et de classement des dossiers des chauffeurs et des véhicules, conçu par l’Association du camionnage du Québec (ACQ) et entériné par les autorités gouvernementales. Deux sessions sont prévues pour 2015.

Environnement d’affaires
0

Un projet de règlement concernant les propriétaires, les exploitants et les conducteurs de véhicules lourds a été publié dans la Gazette officielle du Québec, en date du 10 décembre 2014. Modifications proposées : Points d’inaptitude – Ce projet de règlement vise à augmenter de 3 à 4 le nombre de points d’inaptitude que la Société de l’assurance automobile du Québec inscrira au dossier de la personne déclarée coupable d’une infraction pour avoir conduit en faisant usage d’un appareil muni d’une fonction téléphonique. Inscription de mention et marquage sur un véhicule – Ce projet de règlement prévoit les règles concernant l’inscription de la mention «non audité» à la cote de sécurité «satisfaisant» d’une personne inscrite au Registre des propriétaires et des exploitants de véhicules lourds, notamment lorsque cette personne n’a pas fait l’objet d’une inspection en entreprise.

Environnement d’affaires
0

La compagnie Webasto Thermo & Comfort North America, un chef de file mondial du domaine des technologies de réduction de la marche au ralenti, est fière d’appuyer le programme Écocamionnage en proposant des solutions de chauffage qui réduisent les émissions pour l’industrie du transport. Ces solutions comprennent des appareils de chauffage à liquide de refroidissement pour le préchauffage des moteurs ainsi que des réchauffeurs d’air pour le chauffage intérieur. Les appareils de chauffage sont admissibles à un soutien financier du ministère des Transports du Québec lorsqu’ils sont installés au Québec par un détaillant agréé.