Navigation: Faillite

Environnement d’affaires
0

Si les décideurs politiques à Washington, chargés d’établir la prochaine ronde de règlements sur les émissions de gaz à effet de serre, n’agissent pas avec prudence, ils pourraient mener à la faillite de nombreux équipementiers et fabricants de remorques. C’est du moins le constat qu’a fait Don Moore à son retour de Washington D.C., où il a rencontré le comité d’ingénierie de la Truck Trailer Manufacturer Association (TTMA) ainsi que plusieurs représentants clés du gouvernement fédéral américain. M. Moore est directeur général de l’Association d’équipement de transport du Canada (AETC), qui est composée d’équipementiers et de fabricants de remorques. En gros, M. Moore affirme que la deuxième étape des normes d’émissions de gaz à effet de serre touche plus directement les plus importants fabricants d’automobiles et de camions, qui disposent d’un budget en recherche et développement considérable, pouvant soutenir les investissements nécessaires.