Navigation: Fédérales

Environnement d’affaires
0

Le département du Transport des États-Unis a publié les premières lignes directrices fédérales pour le test et le déploiement des véhicules autonomes, proposant une nouvelle autorité réglementaire et décrivant un processus «d’évaluation de la sécurité» en 15 points visant à assurer le respect de la sécurité. L’objectif de la politique, selon le département du Transport, est «d’apporter des technologies permettant de sauver des vies sur les routes – en toute sécurité – tout en offrant aux innovateurs l’espace dont ils ont besoin pour développer de nouvelles solutions.» Bien que l’accent soit mis principalement sur les véhicules autonomes, quelques-unes des lignes directrices s’appliquent également à des niveaux inférieurs d’automatisation, y compris les systèmes d’assistance au conducteur avancés déjà sur le marché. Entre-temps, Chris Spear, directeur général de l’American Trucking Associations, a réagi aux lignes directrices avec une lettre adressée à Anthony Foxx, Secrétaire aux Transports des États-Unis. Il a qualifié de «déconcertant» le fait que l’industrie du camionnage ait été complètement exclue des discussions fédérales. La plupart des dispositions des lignes directrices entreront en vigueur immédiatement, mais M. Foxx a souligné lors d’une conférence de presse que la nouvelle politique représentait un cadre qui «laisse place à davantage de croissance et de changements dans un proche avenir». Il a qualifié la politique de «document vivant» qui sera mis à jour annuellement. Le département continuera également d’accepter la participation du public durant une période de 60 jours.