Navigation: Gazière

Environnement d’affaires
0

Alors que Stephen Harper, Justin Trudeau et Thomas Mulcair font campagne et débattent pour déterminer si le Canada est bel et bien en récession ou non (ou «en contraction», comme l’a formulé le chef du Parti conservateur M. Harper), le secteur du transport donne l’heure juste. Des rapports de fret transfrontalier combinés à un aperçu des résultats des plus grands transporteurs publics du Canada, pour le second trimestre, dépeignent une économie affaiblie par le déclin de l’industrie de l’énergie. Tout d’abord, les chargements transfrontaliers en provenance du Canada ont diminué de 15 pour cent depuis l’année dernière à pareille date, et les chargements à destination du Canada ont chuté de 42 pour cent en glissement annuel. Mullen Group Ltd. est rentable mais rapporte une chute importante de ses profits au second trimestre, alors que le secteur pétrolier continue de stagner. Les revenus nets ont totalisé 0,9 M$ ou 0,01 $ par action, une diminution de 96,5 pour cent par rapport à la même période l’an dernier. Cela dit, le déclin de l’industrie de l’énergie a été compensé par une augmentation de 36,2 M$ dans d’autres secteurs. «Je suis très heureux de ces résultats, compte tenu de l’état de l’économie qui continue de sous-performer», a déclaré Murray K. Mullen, président et chef de la direction. «Malheureusement, nos résultats globaux continuent d’être affectés négativement par le ralentissement des dépenses en capital et des activités de forage de l’industrie du pétrole et du gaz naturel dans l’Ouest canadien, qui demeure soumise à un stress énorme en raison des bas prix du pétrole et du gaz naturel.»