Navigation: Lots

Environnement d’affaires
0

Grâce à un certain nombre d’acquisitions, dont le rachat de l’entreprise de camionnage Contrans basée en Ontario, les profits de TransForce pour le quatrième trimestre ont considérablement augmenté, atteignant 43,2 M$. Alain Bédard, président du conseil, président et chef de la direction de TransForce, a déclaré : «Au quatrième trimestre, les acquisitions ont propulsé le total des revenus au-delà de la barre du milliard pour la toute première fois de notre histoire et, conjuguées aux gains d’efficience dans la presque totalité de notre réseau existant, elles ont donné lieu à de fortes hausses du BAII et du bénéfice net ajusté.» Le bénéfice net du quatrième trimestre de 2014 s’est élevé à 43,2 M$, comparativement à 12,3 M$ au quatrième trimestre de 2013. Le total des revenus a atteint 1 074 M$, en hausse de 281,4 M$ ou 36 pour cent. Déduction faite de la surcharge de carburant, les revenus ont progressé de 34 pour cent et ont atteint 946,9 M$. Cette hausse découle des acquisitions conclues au cours des douze derniers mois, notamment Contrans, qui a été consolidée en date du 14 novembre 2014. Exception faite des acquisitions, les revenus sont demeurés relativement stables. «TransForce a conclu plusieurs acquisitions d’entreprises de grande envergure en 2014, dont Contrans, qui est la plus importante de notre histoire. Ces ajouts au réseau dans l’ensemble de nos secteurs d’activité ont permis d’élargir notre gamme de services, notre portée géographique et, surtout, notre bassin de talents. Dans l’avenir, nous tirerons parti de ces atouts en améliorant encore davantage l’efficience opérationnelle et l’utilisation des actifs, avec pour objectif précis de maximiser les flux de trésorerie qui sont générés et de créer une valeur durable pour les actionnaires, comme nous l’avons toujours fait avec les acquisitions précédentes et comme nous le faisons constamment avec les activités existantes», a déclaré M. Bédard.

Environnement d’affaires
0

TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, et Vitran Corporation Inc., une entreprise canadienne de transport de lots brisés de premier plan, ont le plaisir d’annoncer la conclusion de l’acquisition précédemment annoncée de Vitran par TransForce, conformément à un plan d’arrangement. En vertu de l’arrangement, la société 2400520 Ontario Inc., filiale en propriété exclusive indirecte de TransForce, a acquis toutes les actions ordinaires émises et en circulation de Vitran, hormis les actions ordinaires de Vitran qui étaient déjà détenues par l’acheteur ou par toute société affiliée à l’acheteur, pour une contrepartie en espèces de 6,50$ US par action.

Environnement d’affaires
0

TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a le plaisir d’annoncer la conclusion d’une entente définitive visant l’acquisition de la totalité des actions de Clarke Transport Inc. et de Clarke Road Transport Inc., deux filiales de Clarke Inc. Clarke Transport Inc., fournisseur entièrement intégré de services de transport intermodal de lots brisés, exploite un réseau de 15 terminaux au Canada. Clarke Road Transport Inc. fournit des services réguliers et spécialisés de transport de lots complets. La conclusion de la transaction, qui est soumise aux conditions de clôture habituelles, devrait avoir lieu à la fin de 2013. L’acquisition devrait générer des revenus annuels d’environ 190 M$. Les deux entités acquises emploient en tout plus de 600 employés et entrepreneurs indépendants.

Environnement d’affaires
0

TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a annoncé l’acquisition, par l’intermédiaire de sa filiale Dynamex Canada Limited, de toutes les actions de Total Delivery Systems («TDS»). Établie à Victoria, en Colombie-Britannique, TDS exploite un réseau de 18 établissements en Colombie-Britannique. TDS fournit un vaste éventail de services de messagerie et de distribution, comme la messagerie locale, la livraison rapide, le service de messagerie de nuit, l’entreposage, la logistique, le transport de lots brisés et la livraison de colis juste à temps. L’acquisition devrait générer des revenus annuels d’environ 20 M$.