Navigation: Manac

Nouvelles
0

Manac inc., le plus important manufacturier canadien de semi-remorques, a complété l’acquisition d’Alutrec, fabricant spécialisé en conception et fabrication de semi-remorques en aluminium de Laurier-Station (Québec).

Environnement d’affaires
0

Manac, un important fabricant canadien de semi-remorques, annonce l’ouverture d’une nouvelle succursale de ventes, pièces et service au 1350, boulevard Hymus à Dorval. Située en bordure des autoroutes 20 et 40 et facile d’accès, la nouvelle succursale s’inscrit dans l’objectif d’accroître la présence de Manac dans l’ouest de Montréal.

Nouvelles
0

ABS Remorques inc., un manufacturier canadien de semi-remorques à convoyeur, annonce que Manac inc. prend une participation minoritaire dans l’entreprise. «C’est avec une grande fierté que nous annonçons ce nouveau partenariat, lequel nous permettra d’accroître notre présence sur les marchés canadiens et américains.»

Environnement d’affaires
0

Le 9 mars 2016, Charles Dutil, président et chef de la direction de Manac Inc., a dévoilé les grandes lignes de la programmation des activités entourant le 50e anniversaire de l’entreprise. Fondée par Marcel Dutil en 1966, Manac est née d’un élan entrepreneurial innovateur en réponse aux besoins de transport de son entreprise existante, Acier Canam. La première semi-remorque de Manac a vu le jour dans la grange derrière la résidence de son fondateur. Lors de sa première année d’opération, Manac a fabriqué 11 semi-remorques. Cinquante ans plus tard, Manac emploie plus de 1 200 personnes, possède quatre usines de fabrication au Canada et aux États-Unis et distribue ses produits à l’échelle de l’Amérique du Nord. La récente privatisation de Manac a permis à l’entreprise et à la famille Dutil de s’associer à quatre des plus importants investisseurs institutionnels québécois, soit la Caisse de dépôt et de placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et le Fonds Manufacturier Québécois, lui donnant ainsi l’impulsion nécessaire à la poursuite de sa croissance. «En combinant la qualité exceptionnelle de notre groupe d’actionnaires, la passion de nos employés et la loyauté de nos clients et partenaires d’affaires, nous disposons de tous les outils nécessaires pour amener l’entreprise encore plus loin» de mentionner Charles Dutil. Manac profite de l’occasion pour faire le lancement du slogan officiel de son 50e anniversaire, «Notre savoir-faire vous transporte », lequel rend hommage à tous les employés, clients et partenaires d’affaires qui ont pris part à cette aventure et qui en assurent la pérennité pour les années à venir. Plusieurs activités sont prévues pour chacune des usines (manac50.com), lesquelles permettront de retracer le parcours historique de Manac et de célébrer l’esprit entrepreneurial et le leadership de la Beauce.

Environnement d’affaires
0

La Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec et le Fonds Manufacturier Québécois annoncent aujourd’hui avoir formé un consortium avec Placements CMI, l’entité contrôlée par la famille du fondateur de Manac, Marcel Dutil, pour acquérir l’entreprise et poursuivre sa croissance en Amérique. La famille Dutil investit 36 M$ en capital dans Manac. La Caisse, le Fonds de solidarité et Investissement Québec investissent chacun 17 M$ en capital et 15 M$ sous forme de prêt, tandis que le Fonds Manufacturier Québécois investit 8 M$ en capital. À la suite de cette transaction, Manac devient une entreprise privée, détenue par la famille Dutil à 38 pour cent, par la Caisse, le Fonds de solidarité et Investissement Québec à 18 pour cent chacun, ainsi que par le Fonds Manufacturier Québécois à 8 pour cent.

Environnement d’affaires
0

Manac Inc., un chef de file nord-américain en conception et fabrication de semi-remorques spécialisées, a annoncé aujourd’hui que son conseil d’administration a décidé d’entamer l’examen d’alternatives stratégiques s’offrant à Manac en vue d’accroître la valeur pour les actionnaires. Les alternatives stratégiques peuvent inclure, sans limitation, une vente de la Société, une fusion avec une autre société ou un regroupement d’entreprises. «Manac bénéficie d’une position unique dans l’industrie nord-américaine de la semi-remorque et cette position enviable a une valeur stratégique importante», a mentionné Michel Labonté, président du conseil d’administration. Manac a l’intention de poursuivre ses activités commerciales tel que prévu tout au long du processus d’examen stratégique et ses opérations ne seront pas affectées. Aucune décision n’a été prise à l’égard d’une transaction particulière à ce jour, et rien ne garantit que cet examen mènera à la conclusion d’une transaction dans l’avenir. Manac pourrait également ultimement décider que son plan d’affaires actuel représente le meilleur moyen d’accroître la valeur pour les actionnaires.

Environnement d’affaires
0

Manac inc., un chef de file nord-américain en conception et fabrication de semi-remorques spécialisées, annonce un résultat net de 3,5 millions $, ou 0,21 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2014, comparativement à un résultat net de 2,7 millions $, ou 0,16 $ par action, pour le troisième trimestre de 2014, et de 4,8 millions $, ou 0,28 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2013. Les revenus du quatrième trimestre se sont chiffrés à 99,3 millions $ comparativement à 69,9 millions $ pour la période correspondante de 2013, représentant une augmentation de 42 pour cent. «L’exercice 2014 a été solide, tant pour Manac que pour notre secteur. La croissance de nos gammes de produits traditionnels, soutenue par l’acquisition, vers le milieu de l’exercice, de Peerless, s’est traduite par des revenus record pour Manac. Compte tenu du niveau de notre carnet de commandes de fin d’exercice, de la valeur moins importante du dollar canadien comparativement au dollar américain et des conditions très favorables qui prévalent au sein du secteur, nous entamons l’exercice 2015 avec un grand optimisme», a mentionné Charles Dutil, président et chef de la direction. Le carnet de commandes de Manac a atteint un sommet record au cours du quatrième trimestre, pour se chiffrer à 173,5 millions $ au 31 décembre 2014, comparativement à 121,4 millions $ au 27 septembre 2014 (et à 78,4 millions $ au 31 décembre 2013).