Navigation: marché

Environnement d’affaires
0

Caterpillar a annoncé aujourd’hui son intention de cesser la production de ses camions autoroutiers spécialisés (CT 660, 680 et 681). En raison du climat actuel des affaires dans l’industrie du camion et à la suite d’une évaluation approfondie de ce segment, l’entreprise a décidé de se retirer du marché. Ceci s’inscrit également dans la restructuration de l’entreprise visant à aligner ses activités avec les conditions existantes. En conséquence de cette action, le fabricant cessera la prise de commandes de camions spécialisés, mais restera engagé auprès de ses clients existants et continuera de soutenir les camions présentement sur la route. Caterpillar a lancé son premier camion spécialisé dans le marché nord-américain en 2011, ayant collaboré avec Navistar à la conception et à la fabrication du produit. L’an dernier, l’entreprise a annoncé son intention de commencer à concevoir et fabriquer ses camions spécialisés de manière indépendante, à l’usine Caterpillar de Victoria au Texas. «Demeurer un concurrent viable dans ce marché nécessiterait d’importants investissements supplémentaires afin de développer et de lancer une gamme complète de camions. À la suite d’une évaluation, nous avons déterminé qu’il n’y avait pas suffisamment de possibilités commerciales pour justifier l’investissement», a déclaré Ramin Younessi, vice-président en charge de la division Industrial Power Systems de Caterpillar. «Nous n’avons pas encore commencé la production de camions à Victoria, et cette décision nous permet de quitter le marché avant que la transition n’ait lieu.» Cette annonce aura des répercussions sur approximativement 70 emplois. Les coupures commenceront en mars et auront lieu sur une certaine période de temps.

Environnement d’affaires
0

TransCore Link Logistics lance Rate Index, un outil complet et facile à utiliser de taux au comptant relatif au chargement de camion, fondé sur de réelles transactions entre les expéditeurs, courtiers et transporteurs. Rate Index vise à donner un aperçu des taux de fret du marché au comptant qui sont élevés, bas ou moyens payés par les courtiers et les expéditeurs aux transporteurs. «Ces taux sont exacts», selon Randeep Sandhu, chef d’exploitation de Load Solutions Inc. «Rate Index représente bien plus qu’une référence fiable des taux de fret dans l’industrie», a déclaré Claudia Milicevic, directrice générale et directrice principale de TransCore Link Logistics. «Nous croyons qu’il offre un excellent aperçu des taux du marché pour les voies empruntées par les transporteurs et celles qui ne le sont pas. Ainsi, les transporteurs peuvent, sur demande, répondre aux tendances du marché et proposer des taux de manière plus réfléchie.»

Environnement d’affaires
0

Genuine Parts Company (GPC) a annoncé aujourd’hui qu’Alain Masse, vice-président exécutif de Napa Canada, a été nommé président d’UAP Inc. le 1er septembre 2015. Au cours des derniers mois, GPC a travaillé étroitement avec UAP pour effectuer des changements organisationnels positifs dans l’entreprise, afin de s’assurer que UAP demeure le joueur dominant de son industrie au Canada, autant pour sa division des pièces d’auto que pour la division des pièces pour véhicules lourds. «Alain est un leader expérimenté qui a fait ses preuves quand vient le moment de livrer des résultats. Il a une vaste compréhension des affaires d’UAP, ayant œuvré avec succès au sein de ses deux divisions, celle des pièces d’auto et des pièces pour véhicules lourds. Il a travaillé à l’implantation de plusieurs changements au sein de l’entreprise afin d’en améliorer la performance. Je suis confiant qu’Alain saura diriger UAP dans l’exécution efficace des stratégies d’entreprise et qu’il offrira un service exceptionnel à nos clients», a mentionné Kevin Herron, vice-président principal du Groupe des pièces d’auto – É.U/Canada chez GPC. «Nous croyons fermement que de pouvoir compter sur des leaders et des employés exceptionnels représente une composante-clé et une partie intégrante de notre succès.»

Environnement d’affaires
0

Selon un rapport préliminaire publié par la firme FTR, les commandes nettes de camions de classe 8 pour le mois d’août 2015 ont atteint 19 550 unités en Amérique du Nord. Il s’agit du niveau le plus bas depuis septembre 2013. Les commandes ont chuté de 18 pour cent par rapport à juillet et de 22 pour cent par rapport à la même période l’an dernier. À l’exception du mois de juillet, qui avait été affecté positivement par la nouvelle commande d’une flotte d’envergure, le rythme des dernières commandes de classe 8 a été constant, soit aux alentours de 2 000 unités chaque mois depuis mai. Avec les fortes commandes qui ont précédé cette période, les commandes annualisées de classe 8 pour les douze derniers mois totalisaient 350 000 unités.

Environnement d’affaires
0

ISAAC Instruments tiendra la première édition de sa conférence des utilisateurs le 19 novembre 2015, à l’hôtel Mortagne de Boucherville. Cet événement s’adresse aux clients d’ISAAC dans le marché du transport. Les participants échangeront sur la conformité électronique, la performance et la productivité, et ils en apprendront davantage sur les solutions pour faire face aux nombreux défis de l’industrie. Ce sera aussi l’occasion de soumettre leurs idées pour le développement futur des solutions d’ISAAC. Pour en apprendre davantage sur la conférence ou pour faire une inscription, communiquez avec Michelle Lemay au 450-658-7520 (poste 233) ou à mlemay@isaac.ca.

Environnement d’affaires
0

Selon un rapport préliminaire publié par la firme FTR, les commandes nettes de camions de classe 8 pour le mois de mai 2015 ont atteint 19 714 unités en Amérique du Nord. Il s’agit d’une diminution de 11 pour cent par rapport au mois précédent et de 23 pour cent par rapport à l’an dernier à pareille date. Les commandes ont chuté en mai pour un troisième mois consécutif et ont plongé sous la barre des 20 000 unités pour la première fois depuis septembre 2013. Tous les principaux fabricants d’équipement sont touchés par cette diminution des commandes, alors que certains d’entre eux font face à un déclin plus important que prévu. Les commandes annualisées de classe 8 totalisaient 352 000 unités au cours des six derniers mois. FTR s’attend à ce que les commandes de classe 8 retrouvent leur rythme saisonnier pour le reste de l’année. Les carnets de commandes demeurent forts et on ne prévoit pas, pour l’instant, réduire la cadence de production.

Environnement d’affaires
0

Daniel Tremblay, président de Tremcar, a annoncé un investissement de plus de 2 millions de dollars afin d’agrandir son usine de Saint-Jean-sur-Richelieu. «Nous devons être plus performant sur le marché américain afin d’offrir un produit de qualité supérieur au meilleur prix. La baisse du dollar canadien nous permet de prendre une plus grande part du marché aux États-Unis. C’est l’occasion d’investir, d’agrandir nos installations et d’avoir l’espace nécessaire pour produire davantage», résume M. Tremblay. «Nous désirons restructurer le travail en usine et faire l’acquisition d’équipements de pointe afin de baisser nos coûts de production et faciliter le travail de précision. Nos objectifs : redoubler d’efficacité et accroître la qualité de nos produits.» Tremcar prévoit agrandir du côté ouest de son usine, située sur la rue Montrichard dans le parc industriel à Iberville. «Nous désirons ajouter 20 000 pieds carrés de plus à la superficie de notre installation actuelle», explique M. Tremblay.

Environnement d’affaires
0

L’effondrement soudain des cours du pétrole a considérablement changé le paysage économique au Canada et partout dans le monde. Alors que certaines provinces en souffriront, le Québec voit cette année ses perspectives économiques s’améliorer, selon la Note de conjoncture provinciale de l’hiver 2015 du Conference Board du Canada. «La baisse du dollar et une économie américaine plus robuste feront grimper les exportations québécoises de biens et services à de nouveaux sommets en 2015», soutient Marie Christine Bernard, codirectrice, prévisions provinciales. «La performance économique générale du Québec s’en ressentira, ce qui se traduira par une croissance du PIB réel de 2,4 pour cent cette année, au lieu de 1,5 pour cent l’an dernier ».

Environnement d’affaires
0

Selon un rapport préliminaire publié par la firme FTR, les commandes nettes de camions de classe 8 pour le mois de janvier 2015 ont atteint 35 060 unités en Amérique du Nord. Bien que les commandes aient diminué par rapport au rythme effréné du dernier trimestre, il s’agit du meilleur mois de janvier depuis 2006, représentant une augmentation de 2 pour cent en glissement annuel. Les commandes sont revenues à des niveaux plus traditionnels, alors que la plupart des fabricants (mais pas tous) poursuivent leur rythme de commandes élevé. Les commandes de classe 8 totalisaient 377 000 unités au cours des 12 derniers mois.

Environnement d’affaires
0

Manac inc., un chef de file nord-américain en conception et fabrication de semi-remorques spécialisées, annonce un résultat net de 2,7 millions $, ou 0,16 $ par action (sur la base d’un nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation de 16 868 485), pour le trimestre clos le 27 septembre 2014, comparativement à un résultat net de 1,9 million $, ou 0,11 $ par action, au second trimestre de 2014, et de 2,0 millions $, ou 0,17 $ par action (sur la base d’un nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation de 12 203 762), pour le troisième trimestre de 2013. Les revenus du troisième trimestre de 2014 se chiffraient à 93,2 millions $, comparativement à 69,8 millions $ pour la période correspondante de 2013, représentant une augmentation de 33,5 pour cent. Cette augmentation des revenus est attribuable à l’ajout de Peerless Limited ainsi qu’à une croissance du niveau d’activité, plus particulièrement dans le segment du fourgon.