énergie

Transcourt entre dans le Midwest à M-PACT 2016

L’Événement de l’année dans l’industrie de l’énergie et de la consommation courante, dans le Midwest américain, se tenait au centre des congrès de l’Indiana (Indianapolis) du 22 au 24 mars 2016. Connu sous le nom de M-PACT 2016, ce salon est la plus importante manifestation des chefs de file de l’industrie de l’énergie et de la consommation courante du Midwest. L’événement annuel est un point de convergence de plus de 4 500 professionnels représentant un pan important de la diversité de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie de l’énergie et de la consommation. Parmi les nouveaux venus au salon commercial en 2016, on retrouvait l’entreprise torontoise Transcourt, spécialisée dans les solutions de remorques citernes.

NRJ-Vert se joint au plus grand réseau de gaz propane au Québec

Normand et André Lefrançois, propriétaires des entreprises Propane Raymond, Propane NRJ et BL Énergie, ont rejoint les rangs du réseau de distribution jerouleaupropane.com. L’inauguration du centre d’approvisionnement NRJ-Vert s’est déroulée le mercredi 2 décembre à Terrebonne, sur le site même du centre de conversion BL Énergie. «Aujourd’hui, on n’est pas ici pour vendre des systèmes de conversion mais bien pour se faire connaître», a déclaré Normand Lefrançois lors de l’événement aux allures de 5 à 7. Les petites flottes et les voituriers-remorqueurs de la région, possédant un nombre restreint de véhicules convertis au gaz propane, peuvent désormais s’approvisionner directement au réseau jerouleaupropane.com, qui compte plus de 50 stations de remplissage à travers le Québec.

Les sociétés publiques de camionnage témoignent de la situation économique canadienne

Alors que Stephen Harper, Justin Trudeau et Thomas Mulcair font campagne et débattent pour déterminer si le Canada est bel et bien en récession ou non (ou «en contraction», comme l’a formulé le chef du Parti conservateur M. Harper), le secteur du transport donne l’heure juste. Des rapports de fret transfrontalier combinés à un aperçu des résultats des plus grands transporteurs publics du Canada, pour le second trimestre, dépeignent une économie affaiblie par le déclin de l’industrie de l’énergie. Tout d’abord, les chargements transfrontaliers en provenance du Canada ont diminué de 15 pour cent depuis l’année dernière à pareille date, et les chargements à destination du Canada ont chuté de 42 pour cent en glissement annuel. Mullen Group Ltd. est rentable mais rapporte une chute importante de ses profits au second trimestre, alors que le secteur pétrolier continue de stagner. Les revenus nets ont totalisé 0,9 M$ ou 0,01 $ par action, une diminution de 96,5 pour cent par rapport à la même période l’an dernier. Cela dit, le déclin de l’industrie de l’énergie a été compensé par une augmentation de 36,2 M$ dans d’autres secteurs. «Je suis très heureux de ces résultats, compte tenu de l’état de l’économie qui continue de sous-performer», a déclaré Murray K. Mullen, président et chef de la direction. «Malheureusement, nos résultats globaux continuent d’être affectés négativement par le ralentissement des dépenses en capital et des activités de forage de l'industrie du pétrole et du gaz naturel dans l'Ouest canadien, qui demeure soumise à un stress énorme en raison des bas prix du pétrole et du gaz naturel.»

Indice des conditions d’expédition FTR : retour en territoire négatif pour le mois de février

De janvier à février, l’indice des conditions d’expédition FTR a chuté à 1,0, alors que se dissipent les répercussions positives à court terme de l’ajustement ponctuel causé par la chute rapide des prix du diesel et par l’annulation des changements au règlement sur les heures de service. Partant de là, on s’attend à ce que l’indice se détériore en raison des pressions occasionnées par les nouvelles réglementations affectant le secteur du camionnage, de même que par la croissance continue du fret et de la hausse anticipée des prix de l’énergie.

Forum du transport efficace de l’AQME

Pour faire suite au succès de la 4e journée transport organisée le 26 novembre 2013 à Drummondville, l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME) a décidé de consacrer une journée supplémentaire au transport. L’AQME vous donne donc rendez-vous les 20 et 21 novembre prochains à la Cité de l'énergie – Espace Shawinigan, pour cet événement qui se tiendra sur deux jours. Le transport est devenu un enjeu dans la lutte contre les changements climatiques et il est important que l’industrie du camionnage et celle du transport de personnes soient prêtes à relever ce défi. Ainsi, pour comprendre les enjeux et les défis qui attendent le Québec, l’AQME vous propose une journée dédiée aux technologies et aux problématique liées au gaz naturel liquéfié (GNL) dans le transport de marchandises, et une autre journée dédiée à l'électrification des transports.

BL Énergie conclut un partenariat avec la société américaine Blossman Services

Les entreprises BL ÉNERGIE INC. du Canada et Blossman Services Inc. basée aux États-Unis, une subdivision de The Blossman Companies, ont annoncé un nouvel accord aux États-Unis pour développer, certifier, mettre en marché et vendre des systèmes bi-carburant pour les camions poids lourds de classes 7 et 8. Yvon Boisclair, président de BL ÉNERGIE Canada, a déclaré : «Depuis sa création en 2009, BL ÉNERGIE a introduit avec succès la propulsion hybride diesel/propane au Canada».

Le MTQ dévoile le nouveau programme Écocamionnage

Le ministère des Transports du Québec annonce que le nouveau programme Écocamionnage est maintenant en vigueur. Adopté par le Conseil du Trésor le 25 février 2014, le programme Écocamionnage vise à soutenir les entreprises de transport routier de marchandises dans leurs efforts de diminution de l’empreinte environnementale. Doté d’une enveloppe de plus de 28 millions $ et financé par le Fonds vert, le programme Écocamionnage s’inscrit dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, qui donne au ministère des Transports le mandat de mettre sur pied des actions pour, entre autres, réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport routier des marchandises. Le programme Écocamionnage permettra aux professionnels de l’industrie du transport routier des marchandises et des véhicules lourds de financer des mesures permettant l’amélioration de l’efficacité énergétique ou l’utilisation d’énergies de remplacement.

Volvo : un projet électrifiant

Des camions lourds et des autobus alimentés uniquement et continuellement en électricité, sans grosses batteries, impossible vous dites? Ce n’est pas l’avis du Groupe Volvo qui, en Suède, travaille à un projet innovateur où la route alimenterait les camions et les autobus en électricité. Fort de ses connaissances des groupes motopropulseurs électriques, le Groupe Volvo vise à devenir un leader mondial en solutions de transport durables et veut trouver encore plus de solutions qui permettent aux véhicules de circuler avec les énergies renouvelables. La société, en collaboration avec la Swedish Energy Agency, participe présentement à un grand projet de recherche suédois pour trouver de telles solutions.

Volvo planifie de construire des camions propulsés au diméthyléther

Volvo Trucks North America a annoncé son intention d’entamer la production de camions de classe 8 propulsés au diméthyléther (DME), d’ici 2015, ajoutant un autre carburant alternatif sur le marché nord-américain. Le DME serait comparable au diesel en termes de performance, mais il brûle proprement et ne produit pas de suie. L’histoire, c’est que le DME peut être produit à partir d’une variété de ressources domestiques renouvelables, y compris le gaz naturel. Volvo en a fait l’annonce à Sacramento, en Californie – un clin d'œil évident aux efforts faits par l'État en matière d'environnement – et a été rejoint par des cadres d’Oberon Fuels, qui s’occupe de la commercialisation initiale du carburant en Amérique du Nord.