Navigation: Nord-Américain

Environnement d’affaires
0

Caterpillar a annoncé aujourd’hui son intention de cesser la production de ses camions autoroutiers spécialisés (CT 660, 680 et 681). En raison du climat actuel des affaires dans l’industrie du camion et à la suite d’une évaluation approfondie de ce segment, l’entreprise a décidé de se retirer du marché. Ceci s’inscrit également dans la restructuration de l’entreprise visant à aligner ses activités avec les conditions existantes. En conséquence de cette action, le fabricant cessera la prise de commandes de camions spécialisés, mais restera engagé auprès de ses clients existants et continuera de soutenir les camions présentement sur la route. Caterpillar a lancé son premier camion spécialisé dans le marché nord-américain en 2011, ayant collaboré avec Navistar à la conception et à la fabrication du produit. L’an dernier, l’entreprise a annoncé son intention de commencer à concevoir et fabriquer ses camions spécialisés de manière indépendante, à l’usine Caterpillar de Victoria au Texas. «Demeurer un concurrent viable dans ce marché nécessiterait d’importants investissements supplémentaires afin de développer et de lancer une gamme complète de camions. À la suite d’une évaluation, nous avons déterminé qu’il n’y avait pas suffisamment de possibilités commerciales pour justifier l’investissement», a déclaré Ramin Younessi, vice-président en charge de la division Industrial Power Systems de Caterpillar. «Nous n’avons pas encore commencé la production de camions à Victoria, et cette décision nous permet de quitter le marché avant que la transition n’ait lieu.» Cette annonce aura des répercussions sur approximativement 70 emplois. Les coupures commenceront en mars et auront lieu sur une certaine période de temps.

Environnement d’affaires
0

Daimler Trucks North America (DTNA) indique que ses commandes de véhicules des classes 6 à 8 pour l’ALÉNA et ses marchés d’exportation ont atteint 31 304 unités au mois d’octobre. Cela représente la plus grande commande mensuelle pour DTNA et établit un nouveau record mensuel dans l’industrie. En octobre, les commandes mensuelles ont bondi de 61,2 pour cent dans l’industrie, mais la croissance de DTNA a grimpé de 116,9 pour cent. Ses parts des commandes ont représenté 51,9 pour cent du nombre total de commandes dans l’industrie, qui ont atteint 60 307 unités selon ACT Research (ACT). Plusieurs commandes de grandes flottes ont contribué à atteindre ce niveau record, de même qu’une accélération des commandes de la part des flottes de petite et de moyenne taille cherchant à remplacer rapidement leur flotte vieillissante. Si on ne tient compte que des commandes de camions de classe 8, l’industrie dans son ensemble, avec 46 200 unités, a atteint le deuxième plus haut sommet de son histoire, selon ACT. Il faut remonter à mars 2006, avec 52 200 unités, pour voir un niveau de commandes plus élevé, alors que les flottes avaient acheté massivement pour éviter les camions équipés des nouvelles technologies EPA 2007.

Environnement d’affaires
0

Daimler annonce qu’elle proposera deux nouveaux moteurs de poids moyen de marque Detroit sur le marché nord-américain. Le DD5 et le DD8 seront disponibles en 2016. Des versions de ces moteurs ont été utilisées en Europe, mais l’entreprise les adaptera aux exigences du marché nord-américain. Les moteurs seront disponibles pour l’ensemble des marques de Daimler, y compris Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et Freightliner Custom Chassis. «Les moteurs de poids moyen Detroit nous permettront d’offrir ce qu’aucun autre fabricant en Amérique du Nord ne propose, soit une solution complète pour véhicules reflétant la qualité d’ingénierie globale de Daimler et la gamme de produits la plus complète de l’industrie», a déclaré Martin Daum, directeur général de Daimler Trucks North America, ajoutant que «le DD5 et le DD8 présenteront des caractéristiques propres à Detroit, c’est-à-dire une économie de carburant exceptionnelle, un prix de revient total des plus bas ainsi que de la puissance, de la performance et de la fiabilité.» En annonçant les nouveaux moteurs, M. Daum a également signalé que toute la gamme de produits de Daimler Trucks North America allait vite répondre aux normes d’émissions GHG17.

Environnement d’affaires
0

Volvo Trucks a mis de côté ses plans de commercialiser son propre moteur au gaz naturel liquéfié (GNL) à allumage par compression pour l’Amérique du Nord. L’entreprise affirme «s’adapter au rythme du marché nord-américain des carburants de remplacement», et continue de déplorer la lenteur des progrès concernant l’adoption du gaz naturel en tant qu’option autoroutière. «Le développement des infrastructures de gaz naturel pour soutenir le camionnage longue distance a été plutôt modeste au cours de la dernière année, et les besoins de la clientèle dans les marchés primaires pour les véhicules au gaz naturel – c’est-à-dire le transport régional et les routes dédiées – sont comblés par notre gamme actuelle de véhicules propulsés au gaz naturel», a déclaré Volvo. Cette gamme comprend les modèles à cabine de ville VNM 200 et VNL 300 équipées d’usine de moteurs à allumage par étincelle Cummins Westport ISL G et ISX12, qui peuvent fonctionner au GNL ou au gaz naturel comprimé (GNC) pour les utilisations locales et régionales. Ces options ont été présentées l’an dernier. Le moteur au GNL de 13 litres développé par Volvo, qui vient d’être mis de côté, est différent. Sa technologie de pointe par allumage diesel haute-pression procurerait des économies de carburant substantielles, en comparaison avec les moteurs au GN à allumage par étincelle, selon ce qu’avait annoncé Volvo en mars 2013, ce qui en ferait «une solution viable» pour le camionnage longue distance.

Environnement d’affaires
0

La société TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a annoncé avoir conclu une entente d’arrangement avec Vitran Corporation Inc. en vertu de laquelle une société affiliée de TransForce ferait l’acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de Vitran, qui ne sont pas déjà détenues par TransForce, et ce, à un prix de 6,50 $ US par action en espèces. La transaction globale, y compris la prise en charge de l’encours de la dette nette de Vitran d’environ 29 millions de dollars américains au 31 octobre 2013, est évaluée à quelque 136 millions de dollars américains.

Environnement d’affaires
0

TransForce Inc., un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a annoncé l’acquisition, par l’intermédiaire de sa filiale Dynamex Canada Limited, de toutes les actions de Total Delivery Systems («TDS»). Établie à Victoria, en Colombie-Britannique, TDS exploite un réseau de 18 établissements en Colombie-Britannique. TDS fournit un vaste éventail de services de messagerie et de distribution, comme la messagerie locale, la livraison rapide, le service de messagerie de nuit, l’entreposage, la logistique, le transport de lots brisés et la livraison de colis juste à temps. L’acquisition devrait générer des revenus annuels d’environ 20 M$.