Navigation: Pardon

Environnement d’affaires
0

Avec l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement libéral qui laisse entrevoir un assouplissement du système de pardon au pays, les Canadiens possédant un dossier criminel mineur pourraient représenter une nouvelle source de main-d’œuvre pour l’industrie du camionnage, prétend un groupe de promotion du pardon criminel. Plusieurs tâches requièrent que les camionneurs soient cautionnés, ce qui ferme la porte à un Canadien sur huit ayant un dossier criminel. Chuck Mercier, vice-président de Pardon Services Canada et ancien chef de police adjoint dans la région de Durham, en Ontario, croit que ces barrières pourraient être éliminées si le gouvernement facilitait la vie aux personnes qui ont un dossier mineur et qui souhaitent obtenir une deuxième chance. Environ 75 pour cent des gens qui ont un dossier criminel ont été arrêtés pour des offenses telles que conduite en état d’ébriété, possession de marijuana et autre condamnations du genre.