Navigation: Repas

Environnement d’affaires
0

L’Association du camionnage du Québec (ACQ) a profité des consultations prébudgétaires menées par le cabinet du ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, en prévision du budget 2014-2015, qui sera déposé dans les prochaines semaines, afin de soumettre des recommandations visant à améliorer davantage la compétitivité du transport routier de marchandises par camion. Les interventions de l’ACQ ont porté, entre autres, sur l’ajustement des critères d’admissibilité à la déduction des frais de repas. Le président-directeur général de l’ACQ, Marc Cadieux, a indiqué que les différentes conditions fiscales à remplir pour la déductibilité de frais de repas, pour les chauffeurs qui voyagent à l’extérieur de leur établissement de travail et/ou de leur domicile, ne correspondent plus à la réalité de leurs activités. «Nous estimons qu’un camionneur sur deux (50 pour cent) effectue ses activités à l’intérieur d’un poste de travail quotidien de 16 heures ou moins, revient à son port d’attache par la suite, mais doit néanmoins prendre ses repas sur la route et doit assumer les frais de ceux-ci sans compensation fiscale raisonnable», a déclaré M. Cadieux.