Navigation: Routiers

Environnement d’affaires
0

Le Groupe PIT, un groupe de recherche et d’ingénierie pour l’industrie nord-américaine du transport, annonçait aujourd’hui son intention d’offrir un service d’essais et de vérification des enregistreurs électroniques de bord (EEB). Ces essais indépendants seront réalisés conformément à la plus récente version des procédures et plans d’essai pour enregistreurs électroniques de bord (EEB) émise par la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) du département du Transport des États-Unis. «En prévision de l’entrée en vigueur de la réglementation obligeant l’utilisation d’un système EEB aux États-Unis, un nombre de plus en plus élevé de fournisseurs font l’auto-certification de leurs solutions EEB», soulignait Yves Provencher, directeur de Groupe PIT. «Toutefois, les fournisseurs qui se tournent vers nous pour une vérification de leur système EEB se distingueront des autres sur le marché puisque nos essais sont rigoureux et non biaisés, en plus de répondre aux toutes dernières exigences en matière de réglementation des EEB.»

Environnement d’affaires
0

La succursale de Laval de Camions Excellence Peterbilt vient de remporter le mandat en vérification mécanique et photométrique de véhicules routiers, dont le poids nominal brut est de 4 500 kg ou plus, pour la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Le mandat s’applique sur le territoire de la Ville de Laval Ouest.
Camions Excellence Peterbilt travaille à adapter ses installations mécaniques et son stationnement, de même qu’à former les mécaniciens en charge d’effectuer les inspections. Les équipes seront ainsi prêtes à effectuer les premières inspections à la succursale de Laval à partir du 21 novembre 2016. L’unité mobile, dédiée au mandat de vérification mécanique, pourra également effectuer des inspections directement chez le client.
La succursale de Sainte-Julie dispose de ce mandat depuis 2001. Les employés de Laval bénéficieront ainsi de toute l’expérience et les compétences acquises lors de ces quinze années au service de la SAAQ.

Environnement d’affaires
0

Il s’agit d’une première au Canada pour un réseau de centres de réparation de véhicules lourds, indique Truckpro. Les clients du réseau peuvent maintenant compter sur un vaste réseau de plus de 1 100 centres de services répartis au Canada et aux États-Unis. Par exemple, les clients qui ont besoin de travaux en vertu de la garantie et qui sont dans l’impossibilité de retourner à leur centre de services, soit le centre de services TruckPro ayant réalisé la réparation originale, pourront se rendre dans un autre centre de services TruckPro ou dans un centre de services NAPA pour camions (aux États-Unis) afin d’y faire faire les travaux. TruckPro annonce d’ailleurs l’arrivée de cinq nouveaux membres au sein de son réseau, soit A.R.J. Heavy Truck & Trailer Repair (Dauphin, Manitoba), P.G.L. Truck Centre Ltd (Brampton, Ontario), Popular Tire Sales & Service (Toronto, Ontario), Trius Inc (Fredericton, Nouveau-Brunswick) et Smith’s Diesel and Power Systems (Hampton, Nouveau-Brunswick).

Environnement d’affaires
0

Truck World, le plus important salon commercial au service de l’industrie canadienne du camionnage, a attiré 18 820 personnes cette année – battant plusieurs records dans le processus. «Nous avons attiré plus de monde à chacun des deux premiers jours que pendant les journées d’ouverture de toutes les éditions précédentes», a confirmé Joe Glionna, vice-président de Newcom Business Media, qui produit les salons commerciaux Truck World et Expocam en plus de publier ce magazine. «Les foules d’acheteurs et d’exposants confirment la force de l’industrie canadienne du camionnage et de l’événement en soi.» Du 14 au 16 avril dernier, 14 862 visiteurs ont déambulé dans les couloirs de l’International Centre de Toronto, interagissant avec 3 958 représentants des exposants dans plus de 400 kiosques. Les chiffres ont légèrement diminué samedi, lors de la «journée de la famille», probablement en raison des conditions estivales dans la région, a-t-il ajouté.

Environnement d’affaires
0

Michelin North American (Canada) a dévoilé, au salon Truck World de Toronto, le Réseau Michelin de services commerciaux (RMSC), un programme de concessionnaires de pneus commerciaux franchisés engagés à offrir un service de qualité et uniforme à travers le Canada, tant aux flottes locales que nationales. Les concessionnaires du RMSC offrent un ensemble de services complets comprenant l’entretien préventif, un service routier centralisé et un pratique programme en ligne de suivi des pneus. «Michelin est fier d’apporter l’innovation du Réseau Michelin de services commerciaux au Canada et de le présenter en personne à l’industrie lors du salon de camionnage Truck World», d’indiquer Harold Phillips, directeur de l’exploitation chez Michelin Amérique du Nord (Canada) Inc. «Ce réseau a été mis sur pied pour répondre aux besoins, clairement exprimés par les flottes, d’obtenir un service uniformisé et de haute qualité partout en Amérique du Nord.» Les franchises du RMSC doivent être des concessionnaires Michelin pneus poids lourds autorisés et des rechapeurs affiliés de Technologies de rechapage Michelin. Tous les concessionnaires membres sont officiellement certifiés et font appel à des techniciens hautement formés et à de l’équipement professionnel dernier cri, indique Michelin. Le Réseau Michelin de services commerciaux dit offrir à l’industrie canadienne du camionnage des solutions innovatrices pour mieux informer les flottes et les fournisseurs de services, par le biais d’un nouveau système en ligne permettant aux flottes de rapidement localiser le concessionnaire le plus près et de facilement suivre les appels de services routiers au moyen d’un système en ligne embarqué. La suite de services du RMSC présentement offerte au Canada comprend : Le service routier ONCall 2.0.

Environnement d’affaires
0

Le fabricant de produits aérodynamiques pour tracteurs, FlowBelow, a annoncé à Truck World que le transporteur québécois Groupe Trans-West est la première flotte canadienne à installer l’ensemble aérodynamique Tractor AeroKit System sur les 180 tracteurs qui composent sa flotte. Dans le cadre de son processus d’évaluation, Trans-West a mené des essais d’efficacité énergétique indépendants par tierce partie via le Groupe PIT. FlowBelow promet des économies pouvant atteindre 2,25 pour cent et André Boisvert, vice-président, développement technologique pour Trans-West, a confirmé avoir obtenu des résultats très légèrement inférieurs lors d’essais sur piste et en situations hivernales réelles, avec une vingtaine de camions, se disant confiant d’obtenir au moins ce résultat en été. Le retour d’investissement, dit-il, est d’un à deux ans.

Environnement d’affaires
0

Deux camions de gros tonnage Iveco Stralis sont actuellement en route vers Rotterdam, aux Pays-Bas. Cependant, contrairement aux opérations de fret habituelles, ces deux véhicules semi-automatiques voyagent en convoi automatisé 3/4, ce qui n’a jusqu’à présent jamais été réalisé sur une voie publique. Cette mission fait partie de l’European Truck Platooning Challenge, une initiative organisée par les Pays-Bas dans le cadre de leurs six mois à la présidence de l’UE. En tant que membre de l’Association européenne des constructeurs automobiles, laquelle soutient activement l’initiative et y participe, Iveco s’associe à cinq autres constructeurs européens de camions pour former un convoi automatisé qui terminera son parcours à Rotterdam, le 6 avril, date à laquelle un événement est programmé.

Environnement d’affaires
0

Le 10 mars 2016, le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, M. Jacques Daoust, a signé un arrêté ministériel autorisant l’utilisation d’un système aérodynamique décrit ci-dessous. Cet arrêté ministériel entrera en vigueur le 6 avril 2016, à la suite de sa publication dans la Gazette officielle du Québec du 23 mars 2016. Cet arrêté se veut une mesure transitoire dans l’attente d’une modification du Règlement sur les normes de charges et de dimensions applicables aux véhicules routiers et aux ensembles de véhicules routiers, au Règlement sur le permis spécial de circulation d’un train routier et au Code de la sécurité routière. Ces mesures transitoires permettront de maintenir la compétitivité de l’industrie québécoise du transport routier des marchandises tout en contribuant plus rapidement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. «Ces systèmes sont installés à l’arrière de la remorque et se déploient lorsque le véhicule est en mouvement», précise Normand Bourque, coordonnateur, dossiers techniques et opérationnels à l’Association du camionnage du Québec (ACQ), ajoutant que l’Association avait déposé une demande à ce sujet il y a maintenant deux ans. «Ils ont pour effet de réduire la turbulence à l’arrière du véhicule, d’où le gain en efficacité énergétique. La modification dont il est question a pour but de permettre des rétreints plus longs à l’arrière, pour une meilleure efficacité, et permet au Québec d’harmoniser ce règlement avec le standard canadien de charges et dimensions.»

Environnement d’affaires
0

Le temps file si vous souhaitez soumettre la candidature d’un chauffeur pour l’une des plus prestigieuses distinctions de l’année. Après le 15 février, il sera trop tard pour soumettre une candidature pour le prix Étoile Highway Star de l’année 2016. Le gagnant méritera un voyage gratuit au salon Truck World à Toronto, au mois d’avril, ainsi qu’une panoplie de prix dont un chèque de 10 000$. Il ou elle sera ensuite le sujet d’un profil détaillé dans le magazine Today’s Trucking. Tous les chauffeurs doivent être expérimentés, sécuritaires et consciencieux. Ils doivent constituer une valeur inestimable pour la communauté et s’avérer de bons ambassadeurs pour le métier de camionneur. Le concours s’adresse aux chauffeurs d’entreprise comme aux voituriers-remorqueurs.

Environnement d’affaires
0

Les résultats des nouveaux essais sur les dispositifs aérodynamiques de pointe pour les camions lourds longue distance, effectués dans le cadre du Programme écoTECHNOLOGIE pour véhicules de Transports Canada, aideront à réduire la traînée des véhicules, les coûts en carburant et la pollution, et permettront à l’industrie canadienne du camionnage de réaliser des économies. Le rapport – Improving the Aerodynamic Efficiency of Heavy Duty Vehicles: Wind Tunnel Test Results of Trailer-Based Drag-Reduction Technologies (Améliorer l’efficacité aérodynamique des véhicules lourds : résultats d’essais en soufflerie des technologies de réduction de la trainée des remorques) – présente en détail les évaluations de classe mondiale en soufflerie des dispositifs aérodynamiques actuels et émergents selon 96 différentes configurations. Des procédures d’essais à la fine pointe ont été utilisées par le Conseil national de recherches du Canada pour reproduire, dans une soufflerie, les conditions de conduite réelles. Ces essais ont permis d’obtenir des évaluations parmi les plus exactes jamais obtenues des dispositifs aérodynamiques pour les camions.