Navigation: siège

Environnement d’affaires
0

Mon expérience au volant du Freightliner Inspiration sur la route à Las Vegas. Impressionnant! Parfois, les journalistes de camionnage comme moi sont appelés à faire des choses amusantes. Comme passer un test pour obtenir une certification permettant de conduire un camion dont la principale caractéristique consiste à se conduire pas mal de lui-même. Daimler Trucks North America (DTNA) a invité une poignée de journalistes de camionnage à Las Vegas, le mois dernier, afin qu’ils puissent conduire le très impressionnant camion autonome Freightliner Inspiration, dévoilé en mai au barrage Hoover au Nevada. Comme condition préalable pour s’asseoir derrière le volant «autodirecteur» de l’Inspiration et espérer obtenir la certification, il fallait d’abord être titulaire d’un permis de classe 1. Je me félicite d’avoir eu l’idée de suivre une formation pour en décrocher un il y a une douzaine d’années, sinon, j’aurais manqué ce qui m’attendait au Motor Speedway de Las Vegas.

Environnement d’affaires
0

Organisée par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), en collaboration avec la Société de transport de Montréal (STM) et Contrôle routier Québec (CRQ), l’activité avait pour but de sensibiliser cyclistes et piétons aux particularités liées à la conduite de véhicules lourds, et plus particulièrement à se méfier des angles morts. Ces derniers étaient notamment invités à s’asseoir sur le siège côté conducteur d’un autobus de la STM et d’un camion à benne pour constater l’étendue des zones inaccessibles au champ de vision des conducteurs de véhicules lourds.

Autre
0

Seats Incorporated présente deux modèles de ses sièges autoroutiers à suspension à motif camouflage Mossy Oak Greak-Up.