Navigation: Sursis

Environnement d’affaires
0

Afin de répondre aux inquiétudes légitimes des camionneurs, la Coalition Avenir Québec (CAQ) demande au gouvernement Couillard de reporter de trois à six mois l’entrée en vigueur de son Règlement sur les normes de sécurité des véhicules routiers pour donner à l’industrie du camionnage une chance de s’adapter aux futures restrictions. À partir du 20 novembre, le nouveau règlement imposera aux camionneurs des ajustements de taille, notamment en ce qui concerne la vérification, l’entretien et l’aspect physique des véhicules. Même s’il convient qu’il ne faut faire aucune concession sur la sécurité des automobilistes, Claude Surprenant, critique de la CAQ en matière de transports, estime que le gouvernement libéral appuie trop vite sur l’accélérateur. «Un report de trois à six mois permettra à toute l’industrie de s’ajuster à temps et de collaborer de façon proactive avec la Société de l’assurance automobile du Québec», estime-t-il.