Navigation: tracteur

0

L’entretien des systèmes électriques de remorques ne se limite pas aux feux arrière. À mesure…

Nouvelles
0

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports informe la population, particulièrement les camionneurs, de l’instauration d’une limitation de charge à compter du 10 août sur le pont de l’île Bélair, situé sur la route 117, au nord du pont Marius-Dufresne.

Nouvelles
0

UPS s’est rapprochée de son objectif d’avoir un parc automobile composé à 50 % de véhicules alimentés par des carburants de remplacement d’ici la fin de 2018. En effet, sept nouveaux tracteurs routiers et 40 véhicules de livraison fonctionnant au gaz naturel comprimé (GNC) ont été ajoutés au parc d’UPS Canada, qui compte présentement plus de 2 900 véhicules.

Environnement d’affaires
0

Le Règlement sur les normes de charges et de dimensions applicables aux véhicules routiers et aux ensembles de véhicules routiers exige que les capacités des pneus et de l’essieu directionnel soient disponibles lors d’une intervention de contrôle sur route. Ces informations sont exigées afin de pouvoir autoriser la limite de charge maximale des catégories d’essieux. Dans la majorité des cas, la capacité des pneus est inscrite sur le flanc des pneus, et la capacité de l’essieu directionnel sur le cadre intérieur de la porte du conducteur. Néanmoins, il est possible que ces informations ne soient pas présentes sur certains types de véhicules tels qu’un véhicule-outil (par exemple : niveleuse, chargeuse, tracteur de ferme). L’exploitant d’un tel véhicule pourrait voir ces limites de charges axiales diminuées, à moins qu’un document officiel atteste de ces informations et qu’il soit à bord du véhicule. Ce document peut être délivré par le fabricant, le concessionnaire, l’autorité gouvernementale compétente ou un ingénieur. Il doit comprendre le nom, l’adresse et la signature de la personne, de l’organisation ou de l’entreprise qui l’a délivré, la capacité de l’essieu directionnel et la capacité des pneus, le numéro d’identification du véhicule et les caractéristiques des pneus. Le document doit pouvoir être remis à l’agent de la paix qui effectue le contrôle des limites de charge du véhicule ou de l’ensemble de véhicules.

Environnement d’affaires
0

Un récent rapport sur la confiance des utilisateurs, publié par le North American Council for Freight Efficiency (NACFE,) a conclu que les dispositifs aérodynamiques pour remorque fonctionnent et offrent des économies de carburant variant de un à 10 pour cent. L’étude s’est penchée sur trois parties de la remorque qui offrent des occasions d’économies de carburant : l’écart avec le tracteur, le dessous et l’arrière de la remorque. «La question n’est pas de savoir si les flottes devraient faire appel à des dispositifs aérodynamiques pour remorque, mais quand c’est le bon moment de le faire et lequel elles devraient choisir», d’expliquer Mike Roeth, du NACFE, lors d’une conférence de presse tenue dans le cadre de la rencontre annuelle du Technology & Maintenance Council. M. Roth a admis que l’équation change à mesure que le prix du pétrole baisse, faisant remarquer qu’en 2014, le carburant représentait une dépense d’environ 58 cents le mille aux États-Unis; les flottes payaient donc en moyenne 70 000$ US de diesel par année pour chaque camion. Aujourd’hui, le diesel représente une dépense annuelle d’environ 36 000$ US par camion, décrit Mike Roeth.

Environnement d’affaires
0

Dans le cadre de sa campagne Energotest d’automne 2015, le Groupe Performance Innovation Transport (PIT) de FPInnovations s’affaire notamment à tester la technologie XStream Trucking, développée par quatre jeunes entrepreneurs établis en Californie. Il s’agit d’un dispositif breveté qui comble le vide entre le tracteur et la remorque, contribuant à réduire la trainée aérodynamique et par conséquent, la consommation de carburant. «À Silicon Valley, tout le monde développe des applications», d’expliquer Dave Follette, vice-président de l’ingénierie pour XStream Trucking. «Mais nous voulions contribuer à rendre le monde plus vert, à réduire les émissions de carbone.» Le XStream Trucking, qui s’apparente à un rétreint de remorque, est déployé par un système électrique lorsque le camion atteint une certaine vitesse. Cette vitesse peut être réglée en fonction de la réglementation en vigueur ou des exigences particulières d’une flotte.