tracteur

Séminaire technique du CTCQ : quoi mettre sur un shunter?

Tracteur de cour, tracteur de manœuvre, shunter ou gareur : peu importe le nom utilisé, c’est un équipement qu’il faut prendre au sérieux! Ce type de véhicule est la pierre angulaire dans une cour pour assurer le succès d’un centre de distribution, d’un terminal portuaire ou d’un poste de transit effectuant un grand nombre de manœuvres de remorques. Il est donc impératif de bien identifier ses besoins, de comprendre et de choisir les alternatives pour rentabiliser cet investissement, autant par rapport à l’achat et à l’entretien que par la formation de la main d’œuvre. L’ergonomie générale du véhicule, la vision, l’approvisionnement en pièces, la sécurité des manœuvres de l’opérateur et des opérations font partie des nombreux points importants à considérer dans le choix de ce type de véhicule.

Bientôt en Ontario : des permis pour trains routiers plus longs

Le Ministre des transports de l’Ontario (MTO) émettra des permis individuels et de flotte pour l’utilisation de trains routiers de type B (constitués d’un tracteur et d’une remorque double) plus longs, à partir de janvier 2015. Une annonce officielle à ce sujet devrait être faite sur le site du MTO au cours des prochains jours. Il s’agit de la plus récente annonce dans le cadre de ce qu’a qualifié David Bradley, président du MTO, «d’une impressionnante liste de décisions positives de la part de Steven Del Duca, ministre des Transports, qui contribuera à améliorer la sécurité, la protection de l’environnement et la productivité». Durant son relativement court mandat en tant que ministre, M. Del Duca avait annoncé son intention d’aller de l’avant avec une formation de base obligatoire pour les chauffeurs de camion ; la mise sur pied d’un plan visant à intégrer les camions lourds non immatriculés au système d’immatriculation et de taxes sur le carburant de l’Ontario, le prolongement de la période d’activité des trains routiers en Ontario à 12 mois par année, «la mise en application différée» permettant l’utilisation de rétreints pleine longueur en Ontario; en plus d’avoir ouvert la voie à des trains routiers plus longs.

Le Shell Show

C’est au zMAX Dragway, à Concord en Caroline du Nord, que s’est déroulée la 32ième édition du SuperRigs de Shell Rotella. Du 15 au 17 mai, le public était invité à venir admirer certains des plus beaux camions à sillonner les routes américaines. Un panel de juges avait la difficile tâche de les évaluer en fonction de différents critères, dont l’originalité, le thème, la personnalisation (customization) et la créativité. Fait à noter, le concours était réservé aux camions d’exploitation qui parcourent un minimum de 75 000 milles par année. La liste de tous les gagnants du SuperRigs 2014 sera bientôt disponible au http://www.shell.com/rotella.html. Mention spéciale à Rodger Nelson de la Saskatchewan, qui s’est mérité la quatrième position dans la division Tracteur.

Les camions International remportent les deux prix Truck of the Year 2014

Navistar International a dominé les deux catégories lors de la compétition Commercial Truck of the Year 2014 de l’organisme American Truck Dealers (ATD), avec son ProStar poids lourd et son TerraStar de poids moyen. Durant sa convention annuelle en Nouvelle-Orléans, l’ATD a annoncé que l’International ProStar équipé d’un moteur à réduction catalytique sélective (RCS) ISX15 de Cummins a été nommé camion commercial poids lourd de l’année 2014, et que l’International TerraStar 4x4 a mérité le titre de camion commercial de poids moyen de l’année 2014.