Navigation: Trains

Environnement d’affaires
0

Le Règlement sur le permis spécial de circulation d’un train routier autorise la circulation de trains routiers d’une longueur hors normes (grand train routier) sur les autoroutes à chaussée séparée et aux abords de celles-ci. En vertu du Règlement, ces ensembles de véhicules peuvent circuler entre le 1er mars et le 30 novembre.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports reconduit cette année le projet de démonstration qui permet la circulation des grands trains routiers (GTR) en période hivernale (de décembre à février). Ce projet permet la circulation des GTR sur les routes visées par le Règlement à certaines conditions supplémentaires, qui ont pour objectif d’assurer la sécurité des usagers de la route. Pour être admissibles au projet, les entreprises doivent notamment avoir été titulaires d’au moins un permis spécial de circulation autorisant la circulation de GTR au Québec entre le 1er mars 2015 et le 30 novembre 2016; et détenir une cote de sécurité «satisfaisant», avec ou sans la mention «non audité».

Environnement d’affaires
0

Le Ministre des transports de l’Ontario (MTO) émettra des permis individuels et de flotte pour l’utilisation de trains routiers de type B (constitués d’un tracteur et d’une remorque double) plus longs, à partir de janvier 2015. Une annonce officielle à ce sujet devrait être faite sur le site du MTO au cours des prochains jours. Il s’agit de la plus récente annonce dans le cadre de ce qu’a qualifié David Bradley, président du MTO, «d’une impressionnante liste de décisions positives de la part de Steven Del Duca, ministre des Transports, qui contribuera à améliorer la sécurité, la protection de l’environnement et la productivité». Durant son relativement court mandat en tant que ministre, M. Del Duca avait annoncé son intention d’aller de l’avant avec une formation de base obligatoire pour les chauffeurs de camion ; la mise sur pied d’un plan visant à intégrer les camions lourds non immatriculés au système d’immatriculation et de taxes sur le carburant de l’Ontario, le prolongement de la période d’activité des trains routiers en Ontario à 12 mois par année, «la mise en application différée» permettant l’utilisation de rétreints pleine longueur en Ontario; en plus d’avoir ouvert la voie à des trains routiers plus longs.