Transmission

VanDyne SuperTurbo et Allison Transmission développent conjointement un véhicule démonstrateur

VanDyne SuperTurbo Inc. et Allison Transmission Inc. annoncent leur collaboration pour le développement conjoint d'un véhicule démonstrateur. Les entreprises prévoient tirer parti des avantages uniques sur le plan de la performance du turbocompresseur mécanique de VanDyne, et de le conjuguer à la transmission TC10 d'Allison dans un tracteur de classe 8. En déployant des techniques de contrôle avancées, ces deux technologies maximiseront les avantages de l'abaissement du régime moteur, de la suralimentation efficace et de la dimension turbo. Le principal objectif de cette collaboration est de démontrer comment ces deux produits, lorsqu'ils sont associés dans un véhicule contrôlé de manière intelligente, peuvent réduire les émissions de dioxyde de carbone et accroître le rendement du carburant sans sacrifier la performance.

Le SuperTruck de Volvo excède 12 milles par gallon

La semaine dernière, Volvo a dévoilé son camion du futur, dont plusieurs technologies sont déjà intégrées aux camions d’aujourd’hui. Le SuperTruck – développé grâce à un projet de recherche de cinq ans avec le ministère de l'Énergie des Etats-Unis – atteint un impressionnant 12 milles par gallon (19,6 litres par 100 kilomètres). Après quelques modifications apportées à la conception, les ingénieurs de l’entreprise l’ont même vu dépasser 13 milles par gallon (18 litres par 100 kilomètres) lors de tests sélectionnés. En comparaison avec un tracteur Volvo VNL 2009, la nouvelle conception est plus légère de 3 200 livres (1 450 kg), produit 40 pour cent moins de résistance, et augmente l’efficacité du transport des marchandises de 88 pour cent. Cette dernière mesure reflète les tonnes de fret qui sont transportées en fonction du carburant consommé. L’objectif initial du projet était d’améliorer l’efficacité du transport des marchandises de 50 pour cent. «C’est un nombre élevé que nous n’avions pas prévu quand nous avons démarré le projet», a déclaré Pascal Amar, chef principal de projet, Volvo Group North America.

Le nouveau Hino 258 vise le marché du remorquage

Hino Motors Canada dévoile son nouveau camion classique 258 haute puissance à profil bas. Il est propulsé par le moteur diesel Hino de 7,6 litres produisant 230 chevaux et développant 520 lb-pi. de couple, mais une version de 260 chevaux/660 lb-pi. est disponible en option avec le modèle avec empattement de 217 pouces (550 centimètres). Jumelé à une transmission automatique Allison FuelSense à six rapports, le Hino 258 convient au segment du remorquage et de la récupération, selon le fabricant. «Ce nouveau produit est idéal pour les opérations de remorquage qui nécessitent une performance et une durabilité optimales dans des conditions extrêmement difficiles», indique Eric Smith, vice-président directeur des ventes et du soutien au client chez Hino Canada.

Volvo dévoile ses moteurs 2017 et sa nouvelle I-Shift à Truck World. Entre autres!

Volvo Trucks North America (VTNA) a dévoilé, au salon Truck World de Toronto, sa nouvelle transmission manuelle automatisée Volvo I-Shift Crawler Gears pourvue d’engrenages de très basse vitesse. Cette nouvelle option est destinée aux utilisations impliquant des manœuvres à très basse vitesse et où la maniabilité est importante. Volvo indique que cette nouvelle version de la I-Shift convient autant aux utilisations spécialisées qu’autoroutières. Elle procure les fonctions de marche à très basse vitesse pour les bétonnières, les camions de pavage et autres camions qui effectuent des tâches à basse vitesse, et elle rehausse l’aptitude en pente pour le transport lourd. En outre, toutes les transmissions I-Shift seront mises à niveau avec de nouvelles composantes matérielles plus performantes et robustes, ainsi qu’avec des améliorations logicielles comme la régulation prédictive de la vitesse I-See de Volvo, qui rehausse l’efficacité énergétique en apprenant les caractéristiques de la route et en s’y adaptant. I-See peut mémoriser jusqu’à 4 500 pentes sur la route.

Kenworth franchit une étape importante à l’usine PACCAR de Sainte-Thérèse

Kenworth a franchi une étape importante en produisant un 150 000e camion à l’usine PACCAR de Sainte-Thérèse. Le véhicule en question est un nouveau camion porteur 4x2 Kenworth T370 produit pour un client de longue date, Pierce Manufacturing, un fabricant de matériel personnalisé de lutte contre les incendies. Pierce équipera le camion d’une carrosserie citerne/autopompe, comprenant un moteur Paccar PX-9 et une transmission automatique Allison 3000 EVS à cinq rapports. Le châssis comprend également de nouvelles options d’installation sur cadre, nouvellement disponibles sur le T370, dont un réservoir de carburant à l’arrière du châssis monté entre les longerons du cadre. Cette nouvelle option permet d'optimiser le montage des composantes sur ce châssis de citerne complexe, indique Kenworth. Pour accompagner le réservoir de carburant à l’arrière, un nouveau boîtier de batterie plus étroit, situé sous la cabine, permet au réservoir de FED d’être déplacé vers l’avant sous la cabine, minimisant les obstacles lors des installations de carrosserie. «Au cours des années, Kenworth a travaillé de près avec Pierce afin d’offrir aux clients des camions-citernes, autopompes, camions de sauvetage et autres véhicules commerciaux faits sur mesure, qui livrent la marchandise tout en fonctionnant dans des environnements sévères et en conservant leur valeur», a déclaré Jason Skoog, directeur général adjoint des ventes et du marketing chez Kenworth. M. Skoog a remis une plaque commémorative ainsi que les clés du nouveau Kenworth T370 à Rich Demski, ingénieur en chef et directeur des châssis commerciaux pour Pierce Manufacturing, division de la Floride.

Mack Trucks inaugure une nouvelle chaîne de production d’essieux à son usine de Hagerstown

Mardi le 13 octobre dernier, Mack Trucks a inauguré sa nouvelle chaîne de production d’essieux à ses installations de Hagerstown, au Maryland, où les composantes du groupe motopropulseur Mack sont assemblées depuis 1961. Il s’agit d’un investissement de 30 millions de dollars visant à rassembler, sous un même toit, la conception et la production des trois principaux éléments du groupe motopropulseur Mack. «Ramener la production d’essieux à Hagerstown nous permet de superviser le processus de fabrication – de la conception à l’assemblage – et de fournir les composantes de haute qualité dont dépendent nos clients», a déclaré Stephen Roy, président de Mack Trucks North America. «La production de moteurs, de transmissions et maintenant d’essieux, sous un même toit, démontre également notre engagement continu à la conception d’un groupe motopropulseur intégré.» Initialement prise en charge à Hagerstown, la fabrication des essieux Mack avait par la suite été confiée à American Axle & Manufacturing. En plus de ramener la production d’essieux à Hagerstown, l’investissement a permis de moderniser le processus d’assemblage des moteurs et de centraliser les activités d’entreposage des pièces de rechange. La nouvelle chaîne de production entraînera la création d’une centaine d’emplois, sans compter les activités connexes liées à la distribution.