Navigation: Transporteur

0

À l’heure où les données sont plus accessibles et précises que jamais, bien choisir et…

Nouvelles
0

TransCore Link Logistics annonce le lancement de son service de dernière génération. Une nouvelle édition du babillard d’affichage de cargaisons et d’équipement permet aux membres du service de combiner l’ensemble de leurs activités d’appariement de cargaisons sur le plus important réseau de jumelage de transport au Canada.

Nouvelles
0

Un an après leur arrivée sur le marché, les nouvelles catégories d’huile moteur FA-4 et CK-4 causent encore une certaine confusion chez les flottes, constate Barnaby Ngai, directeur de portefeuille de catégories pour Lubrifiants Pétro-Canada. «Il subsiste encore une certaine confusion quant aux nouvelles catégories elles-mêmes et aussi quant à leur rétrocompatibilité et à leurs propriétés».

Nouvelles
0

Groupe PIT, un groupe de recherche et d’ingénierie qui appuie l’industrie nord-américaine du transport, a annoncé que C.R. England s’est joint à l’organisme à titre de flotte membre. «Groupe PIT nous aidera à cibler les différentes options pour économiser du carburant, améliorer la longévité de notre équipement et réaliser un coût total de possession réduit», a déclaré Ron Hall, vice-président, équipement et consommation de carburant chez C.R. England.

Nouvelles
0

Un an et demi après l’ouverture d’un nouveau bureau dans l’arrondissement Anjou à Montréal, Location de citernes Transcourt (Transcourt Tank Leasing) annonce la nomination de Julie Thibaudeau au poste nouvellement créé de directrice du développement des affaires, exclusivement pour le Québec et les Maritimes.

Environnement d’affaires
0

C.A.T. Inc, de Coteau-du-Lac en Montérégie, a reçu le prix d’excellence SmartWay à titre de transporteur de l’année 2016, lors d’un gala qui se tenait à Las Vegas (Nevada) dans le cadre de la conférence annuelle de l’Association américaine du camionnage (American Trucking Associations). C.A.T. Inc est l’un des 43 récipiendaires de cette distinction, entre autres pour la conversion du tiers de sa flotte de 325 camions à l’énergie verte de Gain Clean Fuel, et pour la construction de stations de GNC au Canada et aux États-Unis au cours de la dernière année. «Nous sommes très fiers de cet honneur qui démontre une fois de plus que notre souci de l’innovation et notre poursuite de l’amélioration sont des facteurs importants au sein de l’industrie du transport», a affirmé Daniel Goyette, président fondateur de la compagnie qui a vu le jour en 1978. «Notre programme SmartWay termine sa 12e année, l’EPA (Environmental Protection Agency) reconnaît ses meilleurs partenaires transporteurs pour leur contribution à une chaîne d’approvisionnement du transport de marchandises efficace et respectueuse de l’environnement», a pour sa part déclaré Christopher Grundler, directeur de l’Office of Transportation and Air Quality (OTAQ) pour l’EPA.

Environnement d’affaires
0

La Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) du département du Transport des États-Unis a annoncé que de nouveaux règlements allaient entrer en vigueur le 29 janvier 2016. Selon la FMCSA, ces nouveaux règlements contribueront à ce que les chauffeurs commerciaux de camions et d’autobus ne soient pas incités à enfreindre la réglementation fédérale en matière de sécurité.
Les règlements sur la soi-disant coercition des chauffeurs confèrent à la FMCSA le droit de prendre des mesures réglementaires non seulement contre les transporteurs routiers, mais également contre les expéditeurs, les destinataires et les intermédiaires de transport. «Notre nation dépend de millions de chauffeurs commerciaux pour déplacer les gens et la marchandise, et nous devons faire tout ce que nous pouvons pour qu’ils soient en mesure de travailler de manière sécuritaire», a déclaré Anthony Foxx, secrétaire des Transports des États-Unis. «Ce règlement nous permet de prendre des mesures réglementaires contre quiconque, dans la chaîne de transport, met en péril la sécurité du chauffeur et des automobilistes de façon imprudente et en connaissance de cause.» Les règlements abordent trois aspects clés de la coercition des chauffeurs : les procédures à suivre pour les chauffeurs commerciaux de camions et d’autobus afin de signaler les incidents de coercition à la FMCSA, les étapes que devrait suivre l’agence dans l’éventualité de telles allégations, et les amendes allant jusqu’à 16 000 dollars US pouvant être imposées aux entités coupables d’avoir exercé des pressions sur les chauffeurs.
«À chaque fois qu’un transporteur, expéditeur, destinataire, commissionnaire de transport ou courtier exige qu’un horaire soit respecté, et que le chauffeur indique que c’est impossible sans enfreindre les restrictions sur les heures de service ou d’autres réglementations de sécurité, il s’agit de coercition», a déclaré Scott Darling, administrateur par intérim de la FMCSA. «Les chauffeurs commerciaux ne devraient, en aucun cas, se sentir obligés de contourner d’importants règlements de sécurité fédéraux et de possiblement mettre en danger la vie de tous les voyageurs sur la route.»