Navigation: Travailleurs

Ressources humaines
0

L’industrie du transport est depuis quelques années confrontée au manque de main-d’œuvre qualifiée. Nous parlons ici des mécaniciens et conducteurs de véhicules lourds, reconnus comme des métiers en pénurie par l’industrie, mais aussi des livreurs, soudeurs, grutiers et autres. C’est un phénomène qui malheureusement perdure dans l’industrie.

Environnement d’affaires
0

Avec l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement libéral qui laisse entrevoir un assouplissement du système de pardon au pays, les Canadiens possédant un dossier criminel mineur pourraient représenter une nouvelle source de main-d’œuvre pour l’industrie du camionnage, prétend un groupe de promotion du pardon criminel. Plusieurs tâches requièrent que les camionneurs soient cautionnés, ce qui ferme la porte à un Canadien sur huit ayant un dossier criminel. Chuck Mercier, vice-président de Pardon Services Canada et ancien chef de police adjoint dans la région de Durham, en Ontario, croit que ces barrières pourraient être éliminées si le gouvernement facilitait la vie aux personnes qui ont un dossier mineur et qui souhaitent obtenir une deuxième chance. Environ 75 pour cent des gens qui ont un dossier criminel ont été arrêtés pour des offenses telles que conduite en état d’ébriété, possession de marijuana et autre condamnations du genre.

Environnement d’affaires
0

La CSST a procédé à la remise de ses Grands Prix santé et sécurité du travail dans la région de Montréal. Lors de cette soirée, qui mettait en lumière les visages de la prévention, ce sont six entreprises et trois organismes publics qui se sont distingués dans la catégorie Innovation pour avoir mis en œuvre des réalisations, des projets tangibles ou des démarches proactives en santé et sécurité du travail. Dans la région de Montréal, des travailleurs et des employeurs de PME se sont concertés pour réduire les risques. La CSST a notamment remis un prix aux entreprises suivantes.

Environnement d’affaires
0

Afin d’appuyer Tremcar dans sa croissance et son expansion dans le marché nord-américain, le Fonds de solidarité FTQ est heureux de confirmer un nouvel investissement de 20 millions de dollars dans cette entreprise montérégienne. Fondée en 1962, la compagnie basée à St-Jean-sur-Richelieu fabrique et commercialise des semi-remorques citernes en aluminium et en acier inoxydable pour les secteurs alimentaire, chimique, des produits secs (ciment, chaux) et des produits pétroliers. «Tremcar est le chef de file canadien dans le secteur des semis-remorques citernes, et parmi les principaux fabricants en Amérique du Nord. Avec une équipe de développement composée de 25 ingénieurs et techniciens, de nombreux brevets et huit usines des deux côtés de la frontière canado-américaine, l’entreprise est en excellente position pour poursuivre sa croissance en Amérique du Nord sous la direction de Jacques et Daniel Tremblay», a déclaré Jean Wilhelmy, vice-président principal, Aérospatiale, construction et services du Fonds de solidarité FTQ.

Environnement d’affaires
0

Les quelque 14 travailleurs et travailleuses de l’entrepôt de la compagnie FedEx Freight Canada, localisé à Surrey en Colombie-Britannique, ont choisi la Section locale 31 du syndicat des Teamsters pour les représenter. La campagne de syndicalisation a commencé en juin dernier et s’est conclue avec la publication d’une ordonnance du Conseil canadien des relations industrielles. Il s’agit d’une première en Amérique du Nord pour les travailleurs de cette compagnie, mis à part leurs chauffeurs américains. «Je tiens à saluer le courage de ces 14 personnes», a expliqué Stan Hennessy, président de la Section locale 31 du syndicat des Teamsters et vice-président international. «Ils ont toute mon admiration parce qu’il s’agit d’une première en Amérique du Nord.»

Environnement d’affaires
0

Mme Lessard va diriger Via Prévention à compter du 12 mai prochain. En poste depuis 2008, Alain Lajoie a récemment annoncé son départ à la retraite. Mme Lessard connaît bien son nouvel environnement : «Je suis très heureuse de me joindre à la formidable équipe de Via Prévention. Je connais l’organisation depuis de nombreuses années, ayant eu maintes fois l’opportunité de travailler en partenariat avec ses conseillers. Je remercie les coprésidents du conseil d’administration ainsi qu’Alain Lajoie pour leur confiance». Mme Lessard et M. Lajoie vont travailler ensemble pour assurer une saine transition des dossiers au cours des prochains mois. M. Lajoie partira l’esprit tranquille.