Circulation des grands trains routiers en période hivernale : projet de démonstration 2016-2017

0

Le Règlement sur le permis spécial de circulation d’un train routier autorise la circulation de trains routiers d’une longueur hors normes (grand train routier) sur les autoroutes à chaussée séparée et aux abords de celles-ci. En vertu du Règlement, ces ensembles de véhicules peuvent circuler entre le 1er mars et le 30 novembre.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports reconduit cette année le projet de démonstration qui permet la circulation des grands trains routiers (GTR) en période hivernale (de décembre à février). Ce projet permet la circulation des GTR sur les routes visées par le Règlement à certaines conditions supplémentaires, qui ont pour objectif d’assurer la sécurité des usagers de la route.

Conditions d’admissibilité

Pour être admissibles au projet, les entreprises doivent notamment :

– avoir été titulaires d’au moins un permis spécial de circulation autorisant la circulation de GTR au Québec entre le 1er mars 2015 et le 30 novembre 2016;

– détenir une cote de sécurité «satisfaisant», avec ou sans la mention «non audité». 1

Pour connaitre les conditions supplémentaires ou obtenir de plus amples renseignements, cliquez ici.

L’administration d’origine d’une entreprise qui exploite des véhicules immatriculés dans une autre province que le Québec lui attribue la cote de sécurité prévue par la norme 14 du Code canadien de sécurité. Dans ce cas, le Québec reconnaît qu’une cote de sécurité «satisfaisant», «satisfaisant non vérifié», ou son équivalent, selon ce qui est applicable dans l’administration d’origine, remplit ce critère.

Partager.

Laisser une réponse