Comment les améliorations apportées au groupe motopropulseur aident le nouveau Volvo VNL à être plus efficace

Suivant le dévoilement de son nouveau VNL, Volvo Trucks North America (VTNA) a détaillé les améliorations qui ont été apportées à l’efficacité énergétique du groupe motopropulseur composé du moteur Volvo D13 et de la transmission I-Shift.

Parmi les améliorations apportées au moteur D13, soulignons un nouveau piston ondulé plus court, une bielle plus longue, des soupapes de commande d’injecteur à pointeau plus petites, une pompe à huile à palettes variables et des améliorations à l’unité de turbo-récupération. VTNA indique que ses ingénieurs ont examiné tous les aspects possibles pour améliorer la combustion, réduire les frottements, rendre un produit fiable encore plus robuste et réduire la consommation de carburant afin d’augmenter le temps de fonctionnement et la rentabilité des clients.

La réduction de la taille des soupapes de commande à pointeau dans les injecteurs de carburant améliorent le flux de carburant dans la chambre de combustion du moteur D13. Elle permet aussi un contrôle plus précis et plus rapide du débit de carburant sortant de la pointe de l’injecteur, ce qui se traduit par une meilleure atomisation du carburant, une meilleure efficacité de la combustion et une amélioration des performances du moteur.

Afin de minimiser la perte de chaleur et d’augmenter l’efficacité, une isolation complète a été ajoutée au turbocompresseur et à l’unité de turbo-récupération qui comprennent un compresseur et une roue de turbine plus petits permettant au système de récupérer plus efficacement l’énergie excédentaire et de la convertir en énergie utilisable.

Les ingénieurs de Volvo Trucks ont aussi amélioré l’efficacité énergétique de la transmission automatisée I-Shift, augmentant à un niveau pouvant atteindre 30% la rapidité des changements de rapport. Cette augmentation a été obtenue grâce à une révision complète du logiciel, de l’électronique, des mécanismes d’embrayage et de l’ingénierie de précision. Les ingénieurs de Volvo Trucks ont redéfini les algorithmes, réduit la course de l’embrayage et introduit un système d’embrayage-frein amélioré qui réduit de manière importante les temps de transition entre les vitesses afin de garantir une transmission de puissance sans faille. VTNA indique que cette amélioration permet non seulement d’amplifier l’accélération, mais aussi de minimiser la perte d’énergie lors des changements de vitesse, ce qui se traduit par une efficacité globale accrue.

L’intégration d’une pompe à huile à cylindrée variable optimise la régulation de la pression d’huile tout en minimisant efficacement les pertes parasites. Cette pompe innovante fait appel à des palettes réglables qui s’adaptent dynamiquement à la pression d’huile demandée par le moteur, garantissant ainsi un débit d’huile constant et précis dans les différentes conditions de fonctionnement.

«La mise sur le marché du tout nouveau Volvo VNL a nécessité sept ans de travail», a déclaré Peter Voorhoeve, président de VTNA. «Comme nous l’avons dit, il ne s’agit pas d’une simple mise à jour, mais d’une refonte à 90 % du produit et de la plateforme pour toutes les futures solutions de propulsion. L’augmentation de 10 % du rendement énergétique est le résultat d’une amélioration radicale de l’aérodynamique et d’une volonté d’améliorer notre offre de groupes motopropulseurs, qui est déjà la meilleure de sa catégorie. Les gains d’efficacité de notre tout nouveau Volvo VNL sont essentiels à notre stratégie des trois piliers pour décarboniser le transport lourd.»

(Photos: VTNA)

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*