La COVID‑19 plombe la demande de véhicules commerciaux

0

La firme d’analystes ACT Research estime que la crise de la COVID-19 a un impact direct sur la demande en véhicules commerciaux en Amérique du Nord. C’est ce qui ressort de son plus récent bulletin d’information.

« Depuis le début de son éclosion au cours de la deuxième moitié de février, la COVID-19 est passée d’une préoccupation localisée en Chine à une pandémie en croissance », constate Kenny Vieth, président et analyste principal d’ACT Research.

Il ajoute que six semaines de fermetures d’usines en Chine ont eu des effets sur ce qui est le plus gros marché de consommateurs au monde, mais également sur la chaîne d’approvisionnement d’ici, qui s’alimente très souvent à partir de l’empire du Milieu. « Nous commençons à peine à en ressentir les effets », déclare M. Vieth.

« Nos prévisions de ventes de camions de poids moyen, de poids lourd et de remorques ont toutes été révisées à la baisse afin de refléter cette baisse de l’activité économique », dit-il.

Au-delà des changements significatifs qui surviennent dans le court terme immédiat, ACT prévoit qu’à plus long terme le marché des véhicules commerciaux va se replacer, retrouvant la normale vers 2022 selon l’analyste.

Partager.

Laisser une réponse