Une flotte ontarienne conteste une facture de remorquage de 19 000 $ après un incident mineur

0

CHICAGO, Ill. – Une flotte ontarienne affirme que son camion-remorque est retenu en otage à Chicago, dans ce qui ressemble à une arnaque dont Al Capone serait fier. Et ce n’est pas la première fois que la compagnie se retrouve dans une telle situation.

RoadStar Trucking tente de récupérer un tracteur et une remorque qu’une entreprise de remorquage de la région de Chicago lui a confisqués le 12 août. La compagnie, VIP Towing and Roadside Assistance, exige 18 598$ US pour relâcher l’équipement lequel, assure-t-elle, a été remorqué et mis à la fourrière avec l’autorisation du conducteur à la suite d’un incident causant des dommages mineurs.

Le chauffeur de RoadStar a heurté des débris d’arbres, dans une zone industrielle près de son lieu de livraison, après une importante tempête. Arrivée sur les lieux, la police a permis au camionneurs de se rendre chez le réceptionnaire – à seulement 500 mètres plus loin sur la route – et de décharger sa cargaison. RoadStar a dit à son chauffeur d’attendre sur place des instructions supplémentaires, et un concessionnaire Volvo local a été appelé pour aller e rencontrer chez le réceptionnaire et le guider vers la concession pour effectuer  les réparations.

Dans l’intervalle, quatre hommes de VIP Towing se sont présentés et ont dit au chauffeur qu’ils avaient obtenu la permission du directeur général de RoadStar, Joe Smelko, de faire remorquer le camion, a expliqué M. Smelko  dans une interview qu’il a accordée à notre publication-soeur Today’s Trucking. Le conducteur a signé une «divulgation préalable au remorquage», leur accordant la permission de faire remorquer l’équipement. Le chauffeur a ensuite été déposé dans un hôtel.

M. Smelko, cependant, insiste sur le fait qu’il ne leur a jamais donné la permission de remorquer le camion et n’a même pas l’autorisation de le faire. Des témoins lui ont dit que VIP était arrivé avec une dépanneuse légère et avait en fait déplacé le véhicule endommagé des installations du réceptionnaire à sa propre cour. Il a depuis été déplacé vers un deuxième emplacement, selon les enregistrements GPS.

Malgré la fausse déclaration alléguée, M. Smelko a contacté l’entreprise de remorquage pour voir ce qu’il en coûterait pour récupérer son équipement. Il a affirmé être presque tombé de sa chaise quand on lui a dit que la facture s’élevait à près de 20 000 $!

La facture était répartie comme suit: 2 495 $ pour le remorquage; 2 495 $ pour le treuillage; 1 995 $ pour le nettoyage des débris; frais de dépanneuse lourde de 2 995 $; 3 570 $ pour la main-d’œuvre (deux travailleurs à 595 $ l’heure chacun); 2 985 $ pour «temps de camion»; 350 $ par jour pour la fourrière et, pour couronner le tout,  des frais «administratifs» de 1 723 $.

La police a escorté le conducteur jusque chez le réceptionnaire, quelque 500 mètres plus loin, pour décharger la remorque. (Photo: RoadStar)

C’est la deuxième fois que cela arrive à RoadStar à Chicago. La première fois, le camion-remorque légèrement endommagé était chargé et l’entreprise a payé à contrecœur pour récupérer l’équipement et la marchandise. Cette fois-là, c’était une entreprise de remorquage complètement différente: Citywide Recovery.

« Cela ne peut pas être un problème unique à RoadStar », dit M. Smelko, se demandant s’il ne s’agit pas d’un vaste réseau d’extorsion.

VIP Towing and Recovery est arrivé chez le réceptionnaire avec une dépanneuse légère et a convaincu le conducteur d’approuver le remorquage, affirme RoadStar. (Photo courtoisie)

Cette fois, l’entreprise a décidé de riposter. La police n’a pas été très utile, faisant jouer RoadStar au yoyo entre quatre détachements différents. Finalement, la police a rendu visite au chauffeur à son hôtel et a recueilli une déclaration. RoadStar a déposé une plainte à la Circuit Court of Cook County en Illinois et réclame le retour de son équipement en plus de 50 000 $ en dommages et intérêts.

VIP Towing, pour sa part, n’a pas encore répondu à la plainte. Mais un journaliste affilié de CBS enquêtant sur des pratiques peu scrupuleuses dans l’industrie du remorquage locale a rendu visite à VIP et a interrogé un représentant concernant a facture de RoadStar.

«Le remorquage coûte cher. Ce n’est pas donné », a dit un employé non identifié devant la caméra. «Pourquoi les gens pensent-ils que le remorquage, c’est bon marché? Ce ne l’est pas. Pas lorsque vous faites du remorquage professionnel. Pourquoi ce ne serait pas 18 000 $? Pouvez-vous me dire pourquoi cela ne devrait pas être 18 000 $? »

Joe Smelko veut savoir combien d’autres transporteurs ont vécu la même expérience.

«Pensez à tous les transporteurs qui se rendent chaque jour à cet endroit», conclut-il.

Partager.

Laisser une réponse