100 $ par semaine de Québec – Inscriptions avant le 19 mai

0

Désirant éviter les goulots d’étranglement pouvant survenir si un trop grand nombre de personnes s’y inscrivent au dernier moment, le 19 mai, Revenu Québec incite les travailleurs admissibles à préparer dès maintenant leur adhésion au Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) via la section « Mon dossier » de son site Internet.

L’aide financière s’adresse aux employés à revenu faible et moyen – 5 000 $ à 28 600 $ par année – des entreprises considérées comme offrant un service essentiel, ce qui est le cas de l’industrie du camionnage.

Québec offre 100 $ par semaine pendant un maximum de 16 semaines, rétroactivement au 15 mars 2020. Ces sommes sont imposables. Le premier versement, qui pourrait atteindre 1 000 $, est prévu pour le 27 mai 2020. Les versements seront ensuite effectués toutes les deux semaines. Les travailleurs qui ne se seront pas inscrits au dépôt direct recevront un versement par chèque lorsque le programme prendra fin en juillet.

Le programme « vise à compenser la différence entre leur salaire et la Prestation canadienne d’urgence (PCU) », indique Revenu Québec.

Pour y avoir droit, le demandeur doit :

  • Travailler à temps plein ou à temps partiel dans un secteur lié aux services essentiels
  • Gagner un salaire brut de 550 $ ou moins par semaine
  • Avoir un revenu de travail annuel d’au moins 5 000 $ et un revenu total annuel de 28 600 $ ou moins pour l’année 2020
  • Être âgé d’au moins 15 ans au moment où il fait la demande des prestations offertes dans le cadre du PIRTE
  • Avoir résidé au Québec le 31 décembre 2019 et prévoir résider au Québec tout au long de l’année 2020

Pour chaque semaine de travail admissible, un demandeur ne doit avoir reçu aucune somme relative à la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ni au Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT COVD-19). Cependant, un travailleur peut être admissible même si l’entreprise pour laquelle il travaille reçoit l’aide du gouvernement fédéral relative aux salaires.

Partager.

Laisser une réponse