1,9 milliard $ du fédéral pour l’amélioration des corridors commerciaux

Ottawa vient d’annoncer qu’il dote le Fonds national des corridors commerciaux d’un financement supplémentaire d’un montant de 1,9 milliard $, qui s’ajoute aux 1,9 milliard  $ déjà consentis.

Les demandes de financement pour des projets de développement routiers, ferroviaires, maritimes et aériens sont actuellement reçues et évaluées dans le cadre de l’appel de propositions continu du Fonds.

Le Fonds vise à réduire les obstacles au commerce. (Photo : Volvo Trucks North America)

Les projets privilégiés sont ceux qui permettent, entre autres, d’accroître les échanges commerciaux à l’intérieur et à l’extérieur du Canada et d’aider le réseau de transport à résister aux répercussions des changements climatiques ainsi qu’à mieux s’adapter aux nouvelles technologies et à l’innovation.

Les demandeurs qui souhaitent se renseigner au sujet des possibilités de financement de leurs initiatives sont encouragés à entrer en contact avec les agents Transports Canada, qui pourront leur donner des informations sur le processus.

Retombées pour le camionnage québécois

Le Québec a bénéficié de l’appui du fonds à quelques occasions, ce qui a eu des impacts positifs sur l’industrie du camionnage.

À titre d’exemple, la ville de Montréal a obtenu un financement de 45,9 millions $ pour l’amélioration des accès routiers au port de Montréal. Le projet impliquait le prolongement du boulevard de l’Assomption entre la rue Notre-Dame et l’avenue Pierre-de-Coubertin afin de relier une nouvelle route à la sortie du port au futur prolongement de l’avenue Souligny.

Cela a également été l’occasion de créer d’un lien routier entre le port et la Transcanadienne.

L’Administration portuaire de Montréal a également reçu une somme de 18,5 millions $ pour la mise en place d’un ensemble de mesures permettant de mieux gérer et accroître la mobilité des marchandises afin de réduire la fréquence et la gravité des épisodes de congestion.

Toujours dans l’objectif d’optimiser l’accès au port, la Ville de Montréal a pu mettre en œuvre un système de gestion et d’optimisation de la circulation dans les corridors routiers municipaux en bordure du port afin d’améliorer la fluidité, la fiabilité et la sécurité de ce réseau artériel et d’accroître l’efficacité et la productivité de la chaîne logistique liée au transport par camion à destination et en provenance du port. Le Fonds national des corridors commerciaux a injecté 7 millions $ dans ce projet.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*