2021 – Le volume de cargaisons transportées en croissance pour Loadlink Technologies

Selon les données de Loadlink Technologies, le volume des cargaisons transportées au Canada a globalement augmenté de 69% en décembre par rapport au mois précédent. Pour cette entreprise privée qui sert d’intermédiaire entre l’industrie du camionnage et les expéditeurs, le mois de novembre a également permis d’encaisser un gain de 32% par rapport à octobre.

Un signe positif, dit la compagnie, car la demande pour ce marché ponctuel est généralement un peu plus faible vers la fin de l’année.

Malgré les nombreuses incertitudes causées par la gestion cahoteuse de la vaccination à la frontière pour les camionneurs circulant entre le Canada et les États-Unis, le nombre de cargaisons expédiées aux États-Unis par le Canada a fait un bond de 28% en novembre. Pour toute l’année 2021, la croissance a gonflé à plus de 113%.

« Au cours des derniers mois, nous avons observé un signal clair que la demande a été en forte croissance, et ce même si les effets et l’incertitude liés à la pandémie et aux goulots d’étranglement de la chaîne logistique demeurent omniprésents, » déclarait la président de Loadlink Technologies, Claudia Milicevic dans ses résultats mensuels.

En ce qui concerne les cargaisons livrées au Canada via les États-Unis, Loadlink mentionne qu’elles ont augmenté de 46% entre octobre et novembre 2021. Fait comparatif à noter, il y a eu, entre les mois de novembre 2020 et novembre 2021, un volume de cargaisons qui a, lui aussi, augmenté de 46%.

Le transport interprovincial canadien a généré, toujours selon les indicateurs de performance de la plateforme numérique Loadlink Technologies, une hausse de volume de 35% entre octobre et novembre dernier. De novembre 2020 à novembre 2021, le volume a fait un bond de 56%.

Un ratio qui s’effrite

Un des indices utilisés par la compagnie pour évaluer l’état de son marché est le radio moyen de camions par cargaison affichée sur sa plateforme. De 1,79 camion disponible par cargaison qu’il était en novembre dernier, ce ratio était +25% et 2,39 camions pour une cargaison en octobre.

« Sur une période de douze mois, l’écart a brutalement chuté de 40% par rapport à celui de 2,98 camions par chargement enregistré en novembre 2020, » termine Loadlink dans son rapport.

Rédacteur professionnel depuis plus de 15 ans, Christian possède une expérience considérable à titre de journaliste spécialisé en transport, notamment à titre de directeur de la rédaction de L'Écho du transport, magazine aujourd'hui disparu, et de Transport durable magazine.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*