2010: les priorités de l’ACQ

Le président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec (ACQ), Marc Cadieux, a confié à Transport Routier que les priorités de l’Association pour 2010 iront à l’économie, à la fiscalité et à la main-d’œuvre.

Ses prévisions : 2010 sera peut-être une année de reprise, mais on ne fera pas nécessairement des affaires d’or. «Ce qui a été perdu en chiffre d’affaires, on ne le reprendra pas», prévient-il.

L’ACQ veut en 2010 travailler principalement à dégager des incitatifs et des allégements fiscaux, à l’instar de ce qu’elle a accompli avec la «fiscalité verte» qui permet aux transporteurs de se faire rembourser une partie de leurs dépenses pour l’achat d’équipement réduisant la consommation de carburant.
 
Toujours du côté de la fiscalité, l’ACQ va continuer ses représentations pour obtenir un amortissement accéléré des équipements de classe 16. Le but est d’assurer une meilleure équité envers les autres modes de transport et envers les mouvements internationaux (corridors de commerce), tout en priorisant la cause environnementale adoptée par le gouvernement du Québec.  Une bonification de l’amortissement dès la première année est également demandée afin d’accélérer l’achat de nouveaux équipements et de couvrir le différentiel des coûts d’acquisition des nouveaux moteurs plus écologiques.

 
Une première : l’Association se présentera en février en audition pré-budgétaire afin de discuter de fiscalité avec le gouvernement du Québec. Parmi les sujets à l’ordre du jour : l’abolition de certains critères pour rendre plus accessible la déductibilité des frais de repas des camionneurs.  
 
L’Association fera en outre des représentations au fédéral sur des dossiers fiscaux conjoints. «On se fait constamment dire que les règles provinciales doivent s’harmoniser aux règles fédérales. Nous allons donc nous assurer de frapper à toutes les bonnes portes », d’affirmer M. Cadieux. Il prévient toutefois qu’il faudra sûrement s’armer de patience : «Dans les dossiers qui touchent la fiscalité, il faut frapper plusieurs fois sur le clou avant qu’il n’entre».  
 
Autre dossier fiscal sur lequel l’ACQ planchera en 2010 : la récupération des intrants de taxes reliés aux télécommunications, interdite pour l’instant aux entreprises de plus de dix millions de dollars de recettes.
 
«Un comité spécial regroupant l’ACQ, le ministère des Transports et le ministère des Finances du Québec a été formé en vue d’élaborer et de préparer nos revendications. Le gouvernement est donc déjà sensibilisé à nos demandes», annonce Marc Cadieux.
 
L’ACQ a par ailleurs convaincu le Forum des intervenants de l’industrie du camionnage général, maintenant sous la présidence de l’ancien sous-ministre des Transports Jean Couture, de se joindre à ses revendications.
 
Du point de vue de la main-d’œuvre, l’ACQ souhaite que soit élargie l’accessibilité aux permis de conduire de classes 1 et 3. Présentement, l’âge d’obtention minimum est de 18 ans et 8 mois, et on veut qu’il soit abaissé à 18 ans, comme c’est le cas notamment au Nouveau-Brunswick et en Ontario. Pour y arriver, l’ACQ a mobilisé des partenaires comme le Centre de formation en transport routier de Saint-Jérôme et le Centre de formation en transport de Charlesbourg.
 
«Nous voulons proposer un projet pilote visant à démontrer qu’avec l’encadrement adéquat, il est possible d’abaisser l’âge d’obtention d’un permis de conduire un véhicule lourd. L’industrie courtise les jeunes, mais quand ils arrivent dans l’industrie, ils doivent se soumettre à une période probatoire et nous les perdons. Dans un contexte de pénurie à venir, nous ne pouvons pas attendre d’être acculés au mur avant de réagir.»
 
L’article complet dans le numéro de janvier-février 2010 de Transport  Routier.

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 25 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*