Le MTQ abaisse à 10$ le permis pour les pneus larges

Le ministère des Transports du Québec a annoncé, dans un bulletin Info Camionnage daté du 18 juin 2010, une révision des coûts des permis spéciaux pour l’utilisation des pneus simples à bande large, ces coûts étant réduits à dix dollars par permis, comparativement à quelques centaines de dollars selon la configuration du véhicule.

Le permis spécial autorise la circulation des véhicules munis de pneus simples à bande large à des limites de charges équivalentes à celles des camions équipés de pneus jumelés. Sans ce permis, la limite de charge d’un groupe d’essieux est réduite de 1000 kg par essieu muni de seulement deux pneus [à bande large].
 
On peut espérer que ces frais de dix dollars disparaîtront complètement d’ici quelques mois, car le Ministère proposera au gouvernement des modifications réglementaires qui feraient en sorte d’éliminer complètement ce permis.
 
Le président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec (ACQ), Marc Cadieux, parle de victoire et rappelle que son organisme faisait des représentations depuis un bon moment afin que les pneus simples à bande large soient reconnus en parité avec les pneus jumelés. Lorsque le MTQ a imposé des pénalités de masse, puis un permis spécial pour l’utilisation des pneus simples, l’ACQ a «avalé la pilule», parce que les sommes versées pour les permis étaient versées à un fonds spécial pour la réfection des chaussées.
 
Toutefois, l’ACQ était convaincue depuis longtemps des avantages associés aux pneus simples, notamment en ce qui a trait à la stabilité, et donc à la sécurité, de même qu’à l’économie de carburant, et donc à la protection de l’environnement. «Le Ministère a compris que les quelques dommages potentiellement attribués aux pneus simples sont largement compensés par ces avantages», d’expliquer M. Cadieux.
 
La réduction de coût sera évidemment substantielle pour les utilisateurs des pneus simples. À titre comparatif, il en coûtait auparavant quelque 200$ par essieu pour le permis spécial. Par exemple, le coût pour une configuration tridem était de 630$, alors que la facture totale s’élève à seulement 10$ depuis le 18 juin.
 

 

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*