Amélioration de la chaîne d’approvisionnement au Saguenay

Steve Bouchard

Lors d’une activité qui a eu lieu récemment à Saguenay, l’honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre des Anciens Combattants et ministre d’État (Agriculture), a rencontré des intervenants de la chaîne d’approvisionnement des marchandises ferroviaires pour dévoiler la réponse du gouvernement du Canada à l’Examen des services de transport ferroviaire des marchandises. L’Examen a été lancé en 2008 pour traiter des questions courantes liées aux services de transport ferroviaire des marchandises qui ont été soulevées par les utilisateurs de la chaîne d’approvisionnement des marchandises ferroviaires.

« Notre gouvernement a reconnu à quel point le réseau de transport ferroviaire des marchandises du Canada est important pour notre commerce et notre économie en lançant un examen approfondi afin d’en évaluer l’efficacité et la fiabilité », a déclaré le ministre Blackburn. « Pour une région comme celle du Saguenay—Lac-Saint-Jean et pour bon nombre d’autres régions comme la nôtre, le réseau de transport ferroviaire est essentiel à notre développement et à notre croissance économique. Je suis heureux de vous faire part aujourd’hui des étapes que le gouvernement entreprend pour répondre à l’Examen des services de transport ferroviaire des marchandises en vue d’accroître le rendement de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du transport ferroviaire des marchandises. »
Précisons ici que l’Examen a été effectué en deux étapes. La première consistait en une analyse visant à mieux comprendre la nature et l’envergure des problèmes à l’intérieur de la chaîne d’approvisionnement, y compris ceux auxquels les expéditeurs, les exploitants de terminaux, les ports et les exploitants de navire sont confrontés, ainsi que des pratiques exemplaires qui s’y rattachent. Cette analyse portait notamment sur le rendement du réseau ferroviaire. Un comité indépendant, présidé par M. Walter Paszkowski, a dirigé la deuxième étape, qui comprenait des consultations poussées auprès des intervenants de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport définitif du comité a été rendu public la semaine dernière.
Le gouvernement accepte l’approche commerciale du comité et a l’intention de prendre les mesures suivantes pour améliorer le rendement de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du transport ferroviaire :
·         lancer un processus de facilitation de six mois avec les expéditeurs, les compagnies de chemin de fer et d’autres intervenants afin de négocier un accord de service type et un processus simple de résolution des différends commerciaux;
·         présenter un projet de loi accordant aux expéditeurs le droit de mettre en place des accords de service pour appuyer les mesures commerciales;
·         établir une table ronde sur la chaîne d’approvisionnement des marchandises pour traiter des questions de logistique et élaborer des paramètres de rendement afin d’améliorer la compétitivité. Cette table ronde comprendrait la participation de partenaires de la chaîne d’approvisionnement qui expédient des marchandises par voie ferroviaire;
·         en collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada, Transports Canada dirigera une analyse approfondie de la chaîne d’approvisionnement du grain pour se concentrer sur les questions qui ont une incidence sur ce secteur et cerner des solutions potentielles.
« Nous comprenons beaucoup mieux les mesures nécessaires visant à nous assurer que le réseau de transport ferroviaire des marchandises du Canada est rentable et fiable, grâce au travail méticuleux du comité et aux importantes contributions des intervenants », a ajouté le ministre Blackburn. « J’exhorte maintenant tous les intervenants de la chaîne d’approvisionnement à travailler ensemble à la mise en place de cette approche commerciale. Il y va de l’intérêt de chacun. »
 
 
Steve Bouchard

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*