Indice des prix à la consommation

D’après les plus récentes données de Statistique Canada, les prix à la consommation ont connu une progression de 3,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, attribuable en grande partie aux prix plus élevés de l’essence et des aliments achetés au magasin. Cette hausse fait suite à celle de 3,7 % enregistrée en mai.

La différence de 0,6 point de pourcentage entre les hausses d’une année à l’autre enregistrées en juin et en mai résulte principalement des prix plus bas pour l’achat de véhicules automobiles et l’hébergement pour voyageurs. En particulier, les prix d’achat de véhicules automobiles ont diminué de 3,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir augmenté de 0,7 % en mai. La hausse plus faible d’une année à l’autre des prix de l’essence en juin par rapport à mai a aussi été un facteur.
Les prix des aliments achetés au magasin ont augmenté de 4,8 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir connu une hausse de 4,2 % en mai.
Les prix de l’énergie ont progressé de 15,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir connu une hausse de 16,6 % en mai. D’une année à l’autre, les prix de l’essence ont augmenté de 28,5 %, ce qui est légèrement moins que la croissance de 29,5 % observée en mai. Les prix du mazout et de l’électricité ont également augmenté, tandis que ceux du gaz naturel ont baissé de 4,6 %.
Sans les aliments et l’énergie, l’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,4 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin.
Baisse de l’IPC mensuel désaisonnalisé
Sur une base mensuelle désaisonnalisée, les prix à la consommation ont diminué de 0,4 % de mai à juin. Il s’agit de la première baisse enregistrée depuis mars 2010. Le recul fait suite à une hausse de 0,2 % notée le mois précédent. L’indice des prix du transport, qui comprend l’essence et l’achat de véhicules automobiles, a diminué de 2,4 %, après avoir connu une hausse de 0,1 % en mai.
L’indice désaisonnalisé des prix des aliments a augmenté de 0,2 % en juin, après avoir connu une hausse de 0,5 % en mai. L’indice des prix de la composante des dépenses courantes, de l’ameublement et de l’équipement du ménage a progressé de 0,5 %, tandis que l’indice du logement a augmenté de 0,2 %.
Variation sur 12 mois : augmentation des prix dans toutes les composantes principales
D’une année à l’autre, les prix ont augmenté dans les huit composantes principales en juin. Toutefois, le taux d’augmentation a été plus faible en juin qu’en mai, à l’exception de deux composantes, soit les aliments ainsi que les dépenses courantes, l’ameublement et l’équipement du ménage.
Le coût du transport a augmenté de 7,0 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir connu une hausse de 9,1 % en mai. En plus de payer l’essence plus cher, les consommateurs ont fait face à un accroissement de 4,4 % des primes d’assurance de véhicules automobiles et de 7,6 % du transport aérien.
Les prix d’achat de véhicules automobiles ont diminué. La baisse est principalement attribuable à une augmentation des remises accordées par certains fabricants cette année par rapport à juin l’an dernier.
Les prix des aliments ont augmenté de 4,3 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir connu une hausse de 3,9 % en mai. On a noté des hausses généralisées des prix des aliments achetés au magasin. Les prix de la viande ont progressé de 5,9 %, tandis que les consommateurs ont payé 7,2 % de plus pour les produits de boulangerie, le prix du pain ayant augmenté de 10,1 %. Les prix des légumes frais ont connu une hausse de 8,4 %. Ceux des aliments achetés au restaurant ont progressé de 3,3 %.
Les coûts du logement ont augmenté de 1,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin. En plus de la hausse des prix du mazout et de l’électricité, le coût de remplacement par le propriétaire a augmenté de 1,8 %. Par contre, le coût de l’intérêt hypothécaire, qui mesure la variation de la partie intérêt des paiements sur la dette hypothécaire, a baissé de 1,9 %. Les prix du gaz naturel ont également diminué.
Les prix des loisirs, de la formation et de la lecture ont connu une hausse de 1,7 %, après avoir augmenté de 2,4 % en mai. Les consommateurs ont payé davantage pour la câblodistribution et les services de satellite. Les prix de l’hébergement pour voyageurs ont reculé de 2,9 %, après avoir augmenté de 3,3 % en mai.
Provinces : Les prix ont augmenté à un rythme plus lent dans chaque province
Les prix à la consommation ont connu une augmentation plus lente d’une année à l’autre en juin par rapport à mai dans toutes les provinces. La Nouvelle-Écosse a affiché la hausse la plus marquée des prix à la consommation (+4,4 %), et l’Alberta, la plus faible (+2,1 %).
Les prix d’achat de véhicules automobiles ont diminué dans la plupart des provinces. Les baisses ont varié entre 5,2 % en Alberta et 1,4 % au Québec.
 
En Ontario, les prix à la consommation ont augmenté de 3,6 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir progressé de 4,0 % en mai. Les consommateurs de l’Ontario ont déboursé 34,4 % de plus pour l’essence. Les prix des aliments achetés au magasin ont connu une hausse de 5,8 %, tandis que ceux pour l’achat de véhicules automobiles ont diminué de 3,3 %.
Au Québec, les prix à la consommation ont enregistré une hausse de 3,0 %, faisant suite à celle de 3,5 % observée en mai. Les prix de l’essence ont augmenté de 26,7 %. Les consommateurs ont aussi payé davantage pour les aliments achetés au restaurant, la viande et les produits de boulangerie. Les prix d’achat de véhicules automobiles ont diminué.
En Colombie-Britannique, les prix ont progressé de 2,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir augmenté de 3,1 % en mai. Les prix de l’essence ont enregistré une hausse de 19,6 %. Les consommateurs dans la province ont également déboursé davantage pour les aliments achetés au restaurant (+8,8 %), ainsi que pour l’assurance habitation et l’assurance hypothécaire du propriétaire.
En Alberta, les prix ont progressé de 2,1 %, après avoir connu une hausse de 2,8 % en mai. Les consommateurs en Alberta ont payé l’essence 27,4 % plus cher. Le coût de l’assurance habitation et de l’assurance hypothécaire du propriétaire a également connu une hausse. Par contre, les prix d’achat de véhicules automobiles ont diminué.
Indice de référence de la Banque du Canada
L’Indice de référence de la Banque du Canada a progressé de 1,3 % au cours de la période de 12 mois se terminant en juin, après avoir enregistré une hausse de 1,8 % en mai. La hausse plus faible enregistrée en juin est attribuable surtout à la diminution des prix d’achat de véhicules automobiles et de l’hébergement pour voyageurs.
L’indice de référence mensuel désaisonnalisé a diminué de 0,3 % en juin, après avoir augmenté de 0,2 % en mai.
Veuillez prendre note en terminant que l’Indice des prix à la consommation de juillet sera diffusé le 19 août.
 
 

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*