Les PME et l’immigration au Québec

Lors de la consultation générale tenue à l’Assemblée nationale sur la planification de l’immigration, la vice-présidente, Québec, de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), Mme Martine Hébert, s’est dite en accord avec les orientations ministérielles qui visent à maintenir annuellement à un minimum de 65 % de la part de l’immigration économique dans l’ensemble des admissions. Cependant, Mme Hébert estime qu’il y a place à amélioration dans la méthode de sélection des candidats pour mieux répondre aux besoins des PME. « Les dirigeants de PME du Québec sont perplexes devant l’inadéquation entre leurs besoins pour du personnel ayant des compétences techniques et intermédiaires et les données qui montrent que davantage de candidats de niveau professionnel ou ayant des compétences en gestion sont admis. Il faut recentrer les actions à cet égard », a expliqué Mme Hébert.

Selon les données les plus récentes de la FCEI, 42% des PME québécoises ressentent la pénurie dans les professions exigeant des compétences techniques et spécialisées. Elles sont 37 % à être confrontées à des difficultés de recrutement pour le personnel ayant des compétences intermédiaires et de travail de bureau. Et enfin, elles sont 13 % à rechercher des employés ayant des compétences élémentaires et à titre de manœuvres.
La FCEI est du même avis que le vérificateur général du Québec qui a récemment suggéré au ministère d’améliorer sa méthode de sélection en examinant les meilleures pratiques internationales, en modifiant sa grille d’analyse et en considérant d’autres moyens pour attirer des candidats répondant davantage aux besoins du marché du travail.
Les données de la FCEI démontrent que ce sont les entreprises du secteur de l’agriculture qui sont les plus touchées par la pénurie de main-d’œuvre tandis que la pénurie de compétences touche davantage le secteur de la finance, de l’assurance et des biens immobiliers. Le secteur du transport et celui de l’accueil et de l’hébergement, et, dans l’ensemble, au moins trois entreprises sur dix soulignent être aux prises avec les deux types de pénurie : main-d’œuvre et compétences.
De plus, selon M. François Vincent, analyste des politiques à la FCEI, « L’heure est venue de vérifier la possibilité de simplifier et de réduire encore plus les formalités administratives et réglementaires qui découragent les entrepreneurs à faire appel à l’immigration pour répondre à leurs besoins de main-d’œuvre qualifiée. »
En ce qui concerne la langue de travail, lorsqu’on demande aux PME quels sont les principaux problèmes liés à l’intégration des nouveaux arrivants dans l’entreprise ou dans la collectivité, sans surprise, la barrière de la langue arrive en première position (67 %) devançant presque du double les relations avec d’autres employés en raison des différences culturelles ou religieuses (39 %). Il importe donc, pour la FCEI, que les efforts qui ont été faits par le gouvernement ces dernières années pour répondre davantage aux besoins des entreprises quant à la francisation de leurs employés soient maintenus. Par ailleurs, la FCEI estime que la diversification des bassins géographiques est louable, mais le défi demeure et demeurera toujours de sélectionner les meilleurs candidats répondant aux vrais besoins du marché du travail et ayant des compétences de base leur permettant une intégration réussie – peu importe la provenance.
 
 

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*