Scène internationale et les entrepreneurs du Québec

0

La Fondation de l’entrepreneurship (la Fondation), en collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, dévoilait récemment les résultats d’un sondage sur l’Indice entrepreneurial et l’internationalisation des entreprises québécoises. Intitulé Scène internationale : les entrepreneurs du Québec sont-ils actifs?, et réalisé également avec la collaboration de Léger Marketing, ce rapport scrute les activités d’affaires des propriétaires d’entreprise du Québec sur l’échiquier mondial.

À la question « les entrepreneurs québécois sont-ils actifs à l’international? », la réponse est nuancée. En effet, les conclusions de ce rapport démontrent que les propriétaires d’entreprise du Québec sont moins actifs à l’étranger que ceux du reste du Canada; 86,4 % d’entre eux limiteraient leurs affaires aux frontières du Canada.
Or, les démarcheurs entretiennent environ deux fois plus d’ambitions internationales que leurs homologues du reste du Canada. Encore faut-il toutefois que leurs démarches se concrétisent en entreprises réelles et que leurs intentions internationales se réalisent.
Un autre survol du rapport permet de fouiller les raisons qui empêchent les propriétaires d’entreprise du Québec de prendre leur envol vers les marchés internationaux. Les résultats sont d’ailleurs surprenants :
·         La langue n’est pas considérée comme un obstacle
Contre toute attente, la barrière linguistique ne justifie pas la faible activité des propriétaires d’entreprise du Québec à l’étranger. Effectivement, seulement 7,1% des obstacles freinant les entrepreneurs québécois à l’international sont d’ordre culturel, incluant la langue.
·         Les entrepreneurs du Québec se sentent mieux outillés pour être actifs à l’international que ceux du reste du Canada
Les résultats du sondage démontrent que 77,6 % des entrepreneurs du Québec se jugent tout à fait compétents pour conquérir les quatre coins du monde, comparativement à 65,9 % des entrepreneurs du reste du Canada.
De l’aide appropriée aux propriétaires et aux démarcheurs du Québec
Autre constat révélé : les besoins d’aide identifiés par les entrepreneurs et ceux en démarchage diffèrent.
D’une part, les propriétaires d’entreprise du Québec disent avoir besoin d’aide pour démarrer ou accroître leurs activités à l’international. Ils identifient prioritairement les formes d’aide suivantes :
·         les relations influentes (Québec : 64,9 %; reste du Canada : 63,5 %);
·         le besoin d’information (Québec : 51,2 %; reste du Canada : 52,3 %);
·         le besoin de réseautage (Québec : 50,4 %; reste du Canada : 25,3 %);
·         le besoin en termes de financement (Québec : 47 %; reste du Canada : 48 %).
D’autre part, les démarcheurs du Québec mentionnent qu’une aide est nécessaire, entre autres sous la forme :
·         d’information (Québec : 60,5 %; reste du Canada : 71,5 %);
·         de financement (Québec : 58,6 %; reste du Canada : 47,6 %);
·         de soutien technique (Québec : 55,2 %; reste du Canada : 36,9 %).
Autre donnée digne de mention : les entrepreneurs québécois, actifs sur la scène internationale, vont sans surprise déployer leurs activités aux États-Unis et en Europe. Pour ce faire, ils optent principalement pour ces deux stratégies pour augmenter leur présence dans ces régions du monde : augmenter leurs ventes et réaliser des alliances stratégiques majoritairement d’ici trois ans. Par contre, conquérir l’Asie est moins populaire du côté des entrepreneurs québécois (14,1 %) par rapport à ceux du reste du Canada (28,5 %).
Les données actuelles font état de défis, mais laissent entrevoir, notamment avec les démarcheurs, un potentiel entrepreneurial actif à l’étranger fort intéressant. Les démarcheurs constituent une clientèle importante qui ne doit pas être en reste. Des solutions existent, telle l’offre récemment annoncée d’Export Québec (un portail et un fonds sous la gouverne du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation) venant en appui à tous les entrepreneurs visant l’exportation de leurs produits et services.
Renseignements sur le rapport
Le rapport a été réalisé au moyen d’un sondage Internet auprès d’un échantillon de Canadiens et Canadiennes âgés de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais. Les répondants sont issus du panel d’internautes de Léger Marketing qui couvre l’ensemble du Canada et inclut les travailleurs autonomes. La collecte des données s’est déroulée du 19 janvier au 16 février 2011.
Léger Marketing a sondé initialement 16 292 répondants. Pour un échantillon probabiliste de 16 292 répondants, la marge d’erreur maximale aurait été de ±0,77 %, 19 fois sur 20.
Ensuite, le sondage a été réalisé auprès de 1 519 répondants dans l’ensemble du Canada, impliqués à l’une ou l’autre des étapes du processus entrepreneurial (démarche ou propriétaire). Pour un échantillon probabiliste de la même taille, la marge d’erreur aurait été de ±2,51 %, 19 fois sur 20.
À propos de la Caisse de dépôt et placement du Québec
La Caisse de dépôt et placement du Québec est une institution financière qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurance publics et privés. Son actif net s’élève à 151,7 G$ au 31 décembre 2010. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers et sous forme de placements privés et d’investissements immobiliers. Pour plus de renseignements :
www.lacaisse.com.
À propos de la Fondation de l’entrepreneurship
La Fondation de l’entrepreneurship existe depuis 30 ans et est un acteur de premier plan d’un mouvement de transformation du développement économique et social au Québec, utilisant l’entrepreneuriat comme moyen privilégié. La Fondation offre des produits et services incontournables pour les entrepreneurs tels que le
Réseau M – mentorat pour entrepreneurs, le modèle de Communautés entrepreneuriales et la plus vaste collection de livres de langue française dédiée au démarrage à la gestion et à la croissance des entreprises. La Fondation détient aussi un Centre de vigie et de recherche sur la culture entrepreneuriale, produisant recherches, analyses et bulletins d’information sur l’entrepreneuriat. Pour de plus amples renseignements : www.entrepreneurship.qc.ca.
_________________________
1 Démarcheurs: Personnes actuellement actives en vue de créer ou de reprendre une entreprise.
 
Partager.

Laisser une réponse