L’Ontario permettra un empattement plus long sur les tracteurs

0

TORONTO — Le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) songe à permettre un empattement plus grand pour un type de poids lourd spécifique. Le MTO indique que cette modification permettra l’installation de dispositifs environnementaux essentiels dans la lutte à la réduction des gaz à effet de serre.

 
Le changement proposé permettrait d’augmenter l’empattement maximal du tracteur de 6,2 m (244 po) à 7,2 m (282 po) pour les véhicules désignés «sûrs, productifs et n’endommageant pas l’infrastructure (SPNPI), soit les configurations de semi-remorque à essieu fixe simple, tandem et tridem.
 
L’Ontario Trucking Association (OTA) s’est réjouie de la nouvelle affirmant que ce changement était attendu depuis un certain temps.
 
Cela donnera une plus grande latitude à l’industrie dans l’installation des différents dispositifs environnementaux tels que les filtres à particules et les réservoirs de fluide d’échappement diesel permettant de répondre aux normes de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
 
«Ensemble, ces composantes peuvent occuper jusqu’à deux mètres de l’espace de châssis actuellement disponible sur un tracteur à empattement de 6,2 mètres. Cet empiètement sur l’espace, qui est normalement réservé aux réservoirs de carburant, aux réservoirs d’alimentation pneumatique, aux batteries et aux autres composantes, rend la spécification de ces véhicules plus difficiles», a laissé savoir l’OTA dans un communiqué de presse.
 
Le président de l’OTA, David Bradley, affirme que la proposition du MTO est un bon début, qu’en optant pour la voie législative, les permis coûteux et les lourdeurs administratives pourront être évités.
Partager.

Laisser une réponse