Commerce international

0

QUÉBEC – La balance commerciale au Canada est positive pour le 4è mois consécutif mais s’est largement rétractée en février par rapport au mois de janvier passant de 1,9 milliards de dollars à un léger surplus de 292 millions de dollars. C’est baisse est essentiellement due à la chute des exportations d’énergie et de produits automobiles. Étant donnée les caractéristiques du secteur de l’énergie et les hausses plutôt soutenues observées au cours des mois précédents dans le secteur automobile, le résultat du mois de février ne constitue pas encore une mauvaise nouvelle.

Au Québec, les exportations nettes (base douanière) sont restées négatives en février avec un déficit de 887 millions de dollars. C’est tout de même une amélioration par rapport au mois de janvier (-1,3 milliard de dollars). Cela s’explique principalement par une amélioration de la balance pour les produits énergétiques et les équipements et biens industriels. Les données révèlent une tendance haussière des exportations québécoises depuis l’automne 2009.

Cette tendance est tranquille mais nette. C’est la progression toujours plus soutenue des importations qui cantonne le bilan commercial du Québec en territoire négatif depuis maintenant plus de cinq années. Une remontée des exportations, accélérée et de manière soutenue dans le temps, est donc nécessaire pour que Québec trouve des points de croissance dans les activités de commerce international.
 

Partager.

Laisser une réponse