Réduction des GES : le gouvernement s’attaque aux véhicules lourds

0

BOUCHERVILLE – Le ministre de l’Environnement du Canada, l’honorable Peter Kent, a annoncé le projet de règlement visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des nouveaux véhicules lourds routiers.

Ce projet de règlement aurait pour effet de réduire les émissions provenant de toute la gamme de véhicules lourds routiers et de leur moteur, y compris les grosses camionnettes, les tracteurs locaux ou routiers, les bétonnières, les camions à ordures, les autobus et d’autres véhicules des années modèles 2014 et des années subséquentes. Il devrait permettre au gouvernement du Canada de continuer à établir des normes d’émissions et des méthodes d’essai alignées sur celles des États Unis.

« L’industrie automobile au Canada et aux États-Unis est fortement intégrée, et l’alignement de nos normes d’émission visant les nouveaux véhicules lourds routiers présente d’importants avantages sur les plans environnemental et économique, a déclaré le ministre Kent. L’annonce d’aujourd’hui signifie que, d’ici 2020, les émissions de gaz à effet de serre provenant des véhicules lourds routiers du Canada réduiront de 3 millions de tonnes par année. Cela équivaut au retrait d’environ 650 000 véhicules personnels de la circulation. »

Par suite de la mise en œuvre du projet de normes, il est prévu que la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant des véhicules lourds de l’année modèle 2018 atteigne 23 % par comparaison à celles des véhicules vendus en 2010.

La réduction des émissions provenant du secteur des transports constitue une part importante de la stratégie globale de lutte contre les changements climatiques du gouvernement du Canada, laquelle vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 17 % sous les niveaux de 2005, d’ici 2020.

Le Canada collabore déjà étroitement avec les États Unis en vue d’établir des normes nord américaines communes en matière de réglementation des émissions de gaz à effet de serre provenant des véhicules légers des années modèles 2011 à 2016 et des années subséquentes, en plus de travailler à un projet de règlement visant les véhicules des années modèles 2017 et des années subséquentes.

 

Partager.

Laisser une réponse